Le fractionnement des nuages par le rayonnement
Simulation de l'effet du gaz ionisé des étoiles massives sur la structure d'un nuage dense de gaz.
1:04
Simulation de l'effet du rayonnement ionisé des étoiles massives sur la structure d'un nuage dense, réalisée grâce au code HERACLES, développé au CEA. Le domaine simulé est un cube de 4 parsecs (13 années-lumière) de côté et l'ionisation est simulée pendant un million d'année. Le nuage initiial est ici considéré avec une turbulence importante (fluctuations de vitesse de l'ordre de 4 fois la vitesse du son ou Mach 4). Dans ce cas, les fluctuations de vitesse sont plus fortes que la pression du gaz ionisé et permettent à des bulles du nuage turbulent de se détacher et former des globules. Lire la suite....
P. Tremblin / HERACLES, 16-04-2014
Retour en haut