07 juillet 2014
7 Juillet : signature de l’accord de R&D avec le CERN sur les aimants supraconducteurs pour le futur du LHC
 
 
 
Au cours d’une cérémonie organisée à Saclay le 07 juillet, les représentants du CERN et du CEA ont signé l’accord de collaboration « Reasearch and development for future LHC superconducting magnets ».
 
 
 
 
 

L’accord signé le 7 juillet  permet de prolonger, pour trois nouvelles années, les collaborations existantes entre le CERN et le CEA pour développer les aimants à fort champ magnétique et porte sur les sujets suivants :

  • Étude et fabrication d’un modèle de quadripôle à grande ouverture Q4 en niobium-titane (NbTi). Ce travail devra se poursuivre au-delà de l’accord pour fournir les aimants nécessaires à HL-LHC
  • Poursuite de la fabrication d’un dipôle de 13 T en Nb3Sn. Ce projet a été démarré dans le cadre de FP7 EuCARD et des développements technologiques sont encore nécessaires. Le dipôle sera utilisé dans FRESCA2 ,la station d’essais de conducteurs du CERN.
  • Développement de la technologie des supraconducteurs à haute température critique avec, en particulier la réalisation d’inserts dipolaires permettant de produire 5 à 6 T dans un champ externe de 13 T.
  • Étude et modélisation du comportement mécanique de câbles supraconducteurs de type Rutherford. Ce type de câble est actuellement le plus utilisé pour le NbTi et le Nb3Sn.

 

Des discussions sont déjà engagées pour définir le contenu des prochaines collaborations entre le CERN et le CEA, dans la perspective des ambitieux accélérateurs du futur.

 

contact : Jean-michel Rifflet

 

 

 

 

Maj : 04/09/2014 (3487)

 

Retour en haut