26 juin 2015
Exploration de l'Univers: Inauguration de la plateforme GATE
Exploration de l'Univers: Inauguration de la plateforme GATE

Prototype du mécanisme de télécope

 

L’Observatoire de Paris, le CNRS, le CEA et la Région Île-de-France ont inauguré, le 24 juin 2015, la plateforme GAmma-ray Telescope Elements (GATE) sur le site de Meudon de l’Observatoire de Paris, pour l’exploration de l’Univers.

L’inauguration de cette plateforme représente une étape importante du projet de futur réseau de télescopes Cherenkov Telescope Array (CTA). Regroupant 31 pays, 200 instituts de recherche et plus de 1200 scientifiques, le programme international CTA devrait permettre de mieux comprendre les phénomènes extrêmes de l’Univers.

Dans ce contexte, l’initiative GATE, portée par l’Observatoire de Paris et cofinancée par la Région Île-de-France (appel d’offre SESAME), le CNRS et le CEA, a pour objectif l’étude de concepts et le développement de prototypes d’instruments nécessaires à la mise en place du réseau CTA.

Aujourd’hui, les instruments conçus dans le cadre de GATE sont terminés. Il s’agit notamment de prototypes d’éléments, télescopes et caméras, qui pourront constituer une partie de l’infrastructure CTA. Après tests et évaluations, la prochaine étape sera d’optimiser les prototypes, les performances, les coûts et les procédés d’industrialisation. S’en suivra la construction des « premiers de série » qui pourront être installés sur les deux sites de CTA à l’horizon 2017.

 

 

 

Contribution des laboratoires français au projet GATE :

  • Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers (Irfu, CEA) : études énergétiques; R&D et fabrication de miroirs à forte courbure; développement d’un banc de test de mesure de la qualité de miroirs.

  • Laboratoire Univers et théories (LUTH, Observatoire de Paris/CNRS/Université Paris Diderot) et pôle instrumental de l’Observatoire de Paris : conception et construction sur le site de Meudon d’un prototype de télescope, dit Small Size Telescope (SST).

  • Laboratoire Leprince-Ringuet (LLR, CNRS/Ecole Polytechnique) : conception d’un démonstrateur mécanique et thermique de caméra pour les Medium Size Telescope (MST).

  • Laboratoire de physique nucléaire et des hautes énergies (LPNHE, CNRS/Université Pierre et Marie Curie/Université Paris Diderot) : réalisation d’un système de détection « Cherenkov » autonome et modulaire à partir de modules NeCTAr.

  • Laboratoire astroparticule et cosmologie (APC, CNRS/Université Paris Diderot) : conception et réalisation d’un système de distribution d’horloge et de trigger central pour le réseau CTA.

 

 

Zoom sur le projet Cherenkov Telescope Array (CTA)

Le futur observatoire Cherenkov Telescope Array (CTA), projet d’envergure mondiale, a pour objectif d’étudier une grande diversité d’astres (trous noirs super massifs, nébuleuses de pulsars, restes de supernovae, galaxies à flambée d’étoiles…) avec une sensibilité et une précision jamais atteinte.

Deux sites – l’un dans l’hémisphère Nord et l’autre dans l’hémisphère Sud – devraient accueillir plusieurs dizaines de télescopes gamma au sol de différentes tailles, permettant d’explorer un vaste domaine en énergie (de 20 GeV à 300 TeV environ). La mise en service de l’ensemble du réseau est prévue à l’horizon 2020.

 

 

Pour aller plus loin :

Sur le projet GATE : http://gate.obspm.fr/

Sur le projet CTA (en anglais) : https://portal.cta-observatory.org/Pages/Home.aspx

 

Contacts Irfu: Jean-François Glicenstein, Thierry Stolarczyk
 

 

Maj : 26/06/2015 (3594)

 

Retour en haut