31 mars 2016
4-5 février 2016 – Journées « ESS Industry and Partner Days »

Les 4 et 5 février derniers se sont déroulées les Journées Industrielles pour le projet ESS, la nouvelle source européenne de neutrons actuellement en cours de construction à Lund en Suède (https://europeanspallationsource.se/). Cette deuxième rencontre, organisée conjointement par le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le CNRS et le CEA, a réuni un public nombreux et divers (délégation ESS, académiques et industriels). A cette occasion l'Irfu, le LLB (laboratoire Léon Brillouin) et l'IPNO (institut de physique nucléaire d'Orsay) ont ouvert les portes de leurs laboratoires.

 

La première journée, plus de 70 personnes ont pu découvrir les laboratoires de l’IPN d’Orsay, du LLB et de l’IRFU, partenaires majeurs dans la construction d’ESS. Ces visites ont permis de visualiser les installations ainsi que de découvrir certains des prototypes des composants du futur accélérateur linéaire. Ainsi l’IPN d’Orsay a fait découvrir sa plateforme Supratech dédiée à la R&D sur les cavités supraconductrices avec, entre autres, la présentation d’un prototype d’une cavité spoke. Le LLB a permis la visite du hall des guides du réacteur d’Orphée permettant de visualiser l’implantation générale des spectromètres. Enfin, l’Irfu a fait visiter sa plateforme Synergium du Service des accélérateurs, de cryogénie et de magnétisme au sein de laquelle le prototype de l’enceinte à vide d’un cryomodule ESS pouvait être observé.

 

 

Visite du Synergium à l'Irfu: Christelle Cloué (Irfu/SACM), Florence Ardellier-Desages (Irfu/SIS), Mérédith Shirey (ESS) et James Yeck (directeur général de ESS)   Alain Menelle du LLB présente le hall des guides du réacteur Orphée

 

 

 

 

 

Cette journée de visites a été suivie par une journée à Paris au Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche qui a réuni environ 180 personnes. Les objectifs de cette journée étaient doubles : d’une part, informer les industriels sur le projet ESS afin de faciliter leur implication dans la phase de construction et, d’autre part, offrir un espace favorable aux échanges. Après une allocution de bienvenue prononcée par le directeur général pour la recherche et l’innovation Mr Roger Genet, le directeur général de ESS, Mr James Yeck a présenté le projet ESS suivi par Mr Mats Lindroos, Mr Roland Garoby et Mr Henrik Carling qui ont respectivement présenté les développements actuels sur l’accélérateur, la cible et le système intégré de contrôle. Mr Shane Kennedy a ensuite présenté un aperçu des futurs instruments d’ESS et la directrice du LLB, Mme Christiane Alba-Simionesco, a résumé l’implication de la France dans la construction des instruments scientifiques ainsi que leur exploitation scientifique. L’après-midi a ensuite été dédié aux échanges entre participants autour d’une session posters.

 

Session posters du 5 février    

L’organisation de ces journées, soutenue par le programme européen H2020 BrightnESS (https://brightness.esss.se/), s’inscrit dans une volonté de renforcer l’infrastructure de recherche ESS et de développer les synergies avec les partenaires industriels français.

 

en savoir +:

https://europeanspallationsource.se/

http://ipnwww.in2p3.fr/Projet-ESS

http://irfu.cea.fr/Sacm/Phocea/Vie_des_labos/Ast/ast_visu.php?id_ast=3302

 

Contact: Florence Ragon, chargée des relations industrielles pour BrightnESS

 

 

Maj : 31/03/2016 (3732)

 

Retour en haut