21 décembre 2017
La découverte des cycles magnétiques des étoiles récompensée par le prix HPCWire 2017

Lors du congrès mondial SuperComputing’17 à Denver (États-Unis), qui rassemble plus de 10000 experts du HPC, des chercheurs du CEA, membres d’une équipe internationale, ont reçu le "Prix 2017 des Editeurs HPCWire" pour des résultats remarquables basés sur le calcul de haute performance qui percent le secret des cycles magnétiques des étoiles (HPCWire Editors Choice Awards 2017, Top HPC-enabled Scientific Achievement). HPCWire est le leader mondial sur les nouvelles sources d’information dans le domaine du supercalcul.

 

 

 

 

 

?Grâce à leurs simulations sur des supercalculateurs en France (Calculateur Curie, via Prace et Genci) et au Canada, les chercheurs de l’Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers (CEA-Irfu), du CNRS, de l’Université Paris Diderot et de l’Université de Montréal ont expliqué pourquoi le champ magnétique du Soleil s’inverse tous les onze ans. La découverte d’une loi d’échelle pour la période du cycle magnétique d’une étoile permet notamment de mieux appréhender les phénomènes violents de météorologie spatiale. Cette première mondiale a fait l’objet d’une publication dans Science. Ces résultats ont fait l’objet d’un communiqué en juillet 2017.

Les conclusions de cette étude ont été rendues possibles grâce à l’utilisation de calculateurs extrêmement puissants capables de résoudre, par approximations numériques, les équations complexes de la dynamique de plasmas couplées à des processus tels que la compressibilité, le magnétisme, la rotation, la gravitation… Les supercalculateurs les plus performants sont capables de réaliser plusieurs millions de milliards d’opérations à la seconde. Les astrophysiciens développent en effet des simulations numériques qui génèrent une quantité sans cesse croissante de données, qu’il faut efficacement analyser.
Un article détaillant l’utilisation du calcul haute performance, rédigé par l’un des auteurs de la publication dans Science, est disponible en ligne sur The Conversation.

Contact: Antoine Strugarek

 

Maj : 21/12/2017 (4255)

 

Retour en haut