07 avril 2005
La bobine supraconductrice du détecteur CMS est complète
Une cérémonie officielle a marqué le 1er mars 2005 l’arrivée au Cern du cinquième et dernier module de la bobine supraconductrice du détecteur CMS. Cette étape majeure fera du solénoïde supraconducteur de CMS le plus grand et le plus performant jamais réalisé : le champ magnétique de 4 T dans une ouverture de 6m de diamètre et sur une longueur de 12,5m conduit à une énergie stockée de 2,6 GJ. Après les tests en surface au Cern, le solénoïde de CMS sera descendu courant 2006 dans la caverne expérimentale à 90m sous terre. Il sera rendu opérationnel mi-2007 afin d’être prêt dans le détecteur dès que le LHC produira ses premières collisions. Dès le démarrage du projet au début des années 1990, le Dapnia s’est impliqué dans la conception de cet aimant géant au sein d’une collaboration internationale dont les principaux autres participants sont l’Institut fédéral suisse de la technologie (ETH) à Zurich, l’Institut italien pour la physique nucléaire (INFN) à Gênes et le Cern. Le Dapnia a su proposer des solutions innovantes dans la conception d’ensemble du solénoïde pour lequel il a pris en charge l’étude et le suivi industriel de plusieurs sous-ensembles, et conduit le test de certains des éléments les plus critiques avant leur installation définitive. Par ailleurs, le Dapnia supervise l’assemblage de la partie cryogénique du solénoïde après en avoir établi le processus de montage et conçu les outils nécessaires. Il sera encore très présent dans les essais cryomagnétiques de l’aimant fin 2005. On ne manquera pas de souligner l’excellente collaboration qui a régné entre tous les instituts impliqués dans la collaboration, ainsi qu’avec les nombreux industriels qui sont intervenus dans la réalisation des différents composants. Souhaitons que dans un cadre identique, cet aimant puisse avoir des successeurs, puisqu’on travaille déjà sur les prochaines générations d’accélérateurs et de détecteurs. 

Maj : 07/04/2005 (595)

 

Retour en haut