Faits marquants 2009

Décembre 2009

23 décembre 2009
Depuis le redémarrage du LHC le 20 novembre, CMS a bénéficié des excellentes performances d'opération du collisionneur pour enregistrer de nombreuses données utiles à la vérification de son bon fonctionnement et à son étalonnage. CMS a démontré durant cette période la stabilité des conditions de travail du détecteur, ainsi que l'efficacité de sa chaîne d'analyse des données, depuis le ... Lire la suite »
23 décembre 2009
Le lundi 23 novembre 2009, marque la première collision de faisceaux de particules au sein des grands détecteurs du LHC. ALICE a vu ses premières collisions à une énergie de collision de 900 GeV permettant de vérifier le bon fonctionnement de ces 18 grands détecteurs le constituant. Dès le 27 novembre, avec seulement quelques jours de données, la collaboration a même publié un article confirmant des mesures existantes. Le groupe de l'Irfu, ... Lire la suite »
23 décembre 2009
Après l'accident survenu sur l'accélérateur du LHC quelques jours après sa mise en service en 2008, la collaboration ATLAS était impatiente d'observer  de « vrais »  événements produits au centre du détecteur, et de faire fonctionner l'appareillage en conditions réelles. Après quelques jours d'essais avec un seul faisceau, Atlas enregistrait le 23 novembre ses premières collisions proton-proton, à ... Lire la suite »
11 décembre 2009
Edelweiss-ID : des détecteurs innovants pour traquer la matière noire de la Voie lactée
Les détecteurs de nouvelle génération de l'expérience de recherche de matière noire Edelweiss viennent de livrer leurs premiers résultats. Remarquablement fiables et robustes, ils permettent une excellente suppression de signaux parasites. A peine installés et pas encore au complet, ces nouveaux détecteurs permettent déjà à l'expérience d'être 10 fois plus sensible qu'auparavant dans sa capacité à ... Lire la suite »

Novembre 2009

12 novembre 2009
  Depuis le lancement des travaux en juillet 2007, une nouvelle salle blanche de la plateforme accélérateurs de Saclay vient d'être achevée et sera inaugurée le 24 novembre 2009. En effet, les installations de chimie et salle blanche du Service des Accélérateurs, de Cryogénie et de Magnétisme (SACM) de l'Irfu, situées à l'Orme n'étaient plus en mesure de subir les remises à niveau requises pour participer aux ... Lire la suite »
 

Octobre 2009

11 octobre 2009
Depuis plus de 20 ans le niobium massif règne en situation de monopole pour les applications hauts gradients des cavités radiofréquence supraconductrices (SRF) pour les accélérateurs de particules mais arrive près de ses limites ultimes. Ce n'est que récemment qu'un théoricien de FSU, A. Gurevich a proposé à la fois une explication sur l'origine du succès du niobium et sur un moyen de dépasser son monopole. Ce modèle ... Lire la suite »
10 octobre 2009
Les premières données du sondage Boss (Baryon oscillation spectroscopic survey) ont été obtenues dans la nuit du 14 au 15 septembre. Cette expérience, dédiée à la recherche des oscillations de baryons, ouvre une nouvelle ère de recherche sur l'énergie noire et l'évolution de l'Univers. Elle implique notamment des équipes de l'IN2P3(1)/CNRS, de l'INSU(2)/CNRS et du CEA.

Septembre 2009

30 septembre 2009
La dernière bobine du Wendelstein W7X a quitté le CEA-Saclay la semaine dernière, le mercredi 9 septembre 2009. Ce départ marque la fin de la période d’essais des 70 bobines de ce réacteur de fusion et le succès d’un grand projet commencé en 1998 qui a mobilisé de nombreuses équipes de l’Irfu (initalement appelé DAPNIA) . Cette 70ème bobine vient d’être testée et validée dans la station ... Lire la suite »
14 septembre 2009
A Fermilab, la découverte d’un mode rare de production de quark top affermit le modèle standard de la physique des particules.
Le quark top est une particule élémentaire étonnante. Il est le plus lourd des six quarks du modèle standard de la physique des particules puisqu’il « pèse » autant qu’un atome d’or. Il est aussi particulièrement fugace et se désintègre en d’autres particules avant même de former des particules « composites » comme le font les autres quarks plus légers. Il a été découvert en 1995 ... Lire la suite »
11 septembre 2009
Depuis le 23 Avril 2009, le MSS (Magnet Safety System) est opérationnel au J-PARC (Japan Proton Accelerator Research Complex, Tokaï, Japon).    Le MSS, conçu et réalisé par l'Irfu / SIS, protège 28 aimants supraconducteurs à fonctions combinées (dipôles et quadripôles). Ces aimants, parcourus par un courant de 4400 A, courbent un faisceau de protons selon un arc de 90 degrés, dans un tunnel de 150 m de long. Les protons sont ... Lire la suite »
03 septembre 2009
  Les équipes d'ingénieurs et de physiciens de l'Irfu ont réussi l'intégration de deux grandes chambres, permettant de reconstruire les traces de particules chargées. Ces chambres caractériseront le faisceau de neutrinos de l'expérience T2K (Tokai to Kamiokande). Ce sont les premières grandes chambres TPC équipées de détecteurs de type micro-structure (Micromegas). La surface de détection de l'ensemble est très importante ... Lire la suite »

Juillet 2009

10 juillet 2009
Premières lumières avec l'instrument SPIRE
Mission scientifique de l’Agence spatiale européenne, l’observatoire spatial Herschel, lancé le 14 mai par Ariane 5 depuis le centre de Kourou, a obtenu, avec succès, ses premières lumières avec l’ensemble des instruments à bord: PACS, SPIRE et HIFI. Des laboratoires français du CEA et du CNRS, en partenariat avec le CNES, sont fortement engagés dans la construction de ces trois instruments ainsi que dans l’exploitation scientifique des ... Lire la suite »
 

Juin 2009

19 juin 2009
Succès total pour la caméra PACS conçue et réalisée au CEA
Le 14 juin 2009, le télescope spatial Herschel, alors situé à plus d’un million de kilomètres de la Terre, a porté son premier regard sur une galaxie. Cette image de l’univers dans l’infrarouge submillimétrique, avec une finesse de résolution inédite, a été saisie par la caméra de bolomètres de l’instrument PACS, conçue et réalisée par le Service d'astrophysique/Irfu du ... Lire la suite »
02 juin 2009
La deuxième phase de l'expérience internationale Double Chooz a été officiellement lancée, mercredi 20 mai. La déclaration d'intention signée par les quatre partenaires (CEA, CNRS, EDF, région Champagne-Ardenne) est le premier pas essentiel vers la construction du second détecteur consacré aux recherches sur les neutrinos, auprès de la centrale nucléaire de Chooz. Les participants avaient auparavant visité le site du ... Lire la suite »

Mai 2009

28 mai 2009
Le spectromètre à muons du détecteur ALICE1 a enregistré des rayons cosmiques pendant deux semaines fin mars 2009. Le groupe ALICE de Saclay2 s'est beaucoup impliqué dans la conception, la mise au point, la fabrication et l'installation d'une partie des chambres qui constituent ce spectromètre3. Ce test réalisé à l'aide des rayons cosmiques avait pour but de vérifier le bon fonctionnement de la chaîne complète depuis ... Lire la suite »
26 mai 2009
Une équipe de l'IRAMIS aménage un de ses sous-sols afin de développer un programme scientifique consacré à l'étude de l'accélération d'électrons par lasers. Les électrons seront générés par impact d'un faisceau laser sur un jet d'hélium gazeux. Ce groupe a fait appel au laboratoire d'expertise nucléaire en assainissement et conception (IRFU/LENAC) afin de mener une étude concernant la protection biologique ... Lire la suite »
25 mai 2009
La mesure la plus précise du taux de supernovas à effondrement gravitationnel dans l’Univers 3,7 milliards d’années avant notre ère vient d’être publiée
La collaboration SNLS (Supernova Legacy Survey, au télescope France-Canada-Hawaï) vient d'obtenir la meilleure mesure au monde du taux d'explosion des étoiles massives alors que l'univers n'était âgé que de 10 milliards d'années. Ce résultat, fruit d'un travail mené par une équipe de chercheurs du Service de physique des particules de  l'Irfu 1 au CEA-Saclay sur les trois premières années de données de SNLS, est crucial ... Lire la suite »
 

Avril 2009

22 avril 2009
Depuis que le modèle standard de la physique des particules est confronté à l'expérience,  rien n'a pu encore le faire vaciller. De toutes les particules qu'il décrit, seul le boson de Higgs n'a pas encore été découvert. Mais le modèle standard n'est vraisemblablement pas la théorie ultime : il n'intègre pas la gravitation et de nombreuses observations expérimentales restent  inexpliquées. Une nouvelle ... Lire la suite »
17 avril 2009
Voilà maintenant plus de deux ans qu'Antares 1, télescope sous-marin immergé à 2500 mètres dans les abysses méditerranéens, scrute le ciel au travers de la Terre en détectant des neutrinos. Aujourd'hui plus d'un millier d'entre eux ont déjà été observés, permettant de dresser les premières vues du ciel et d'y rechercher des neutrinos cosmiques très énergétiques, témoins des ... Lire la suite »
06 avril 2009
Avant l'entrée en fonction du LHC, le Tevatron situé au Fermi National Accelerator Laboratory, Fermilab (près de Chicago, États-Unis) reste le collisionneur le plus puissant du monde et le seul endroit où le quark top1 peut être produit. L'expérience DØ vient de publier2 les résultats de mesure du taux de production de paires de quarks top-antitop. Cette quantité, dépendante de la valeur de la masse du quark top, permet de donner une ... Lire la suite »
 

Mars 2009

07 mars 2009
Le prix Nobel de Physique 2008 a récompensé Makoto Kobayashi et Toshihide Maskawa pour avoir compris que les intéractions faibles ne traitaient pas de la même manière les particules et les antiparticules1. Dans ce formalisme, l'on s'attend à ce que l'interaction forte introduise le même type d'asymétrie entre quark et antiquark. Or il n'en est rien ! Problème ! Pour expliquer cette anomalie des interactions fortes, les théoriciens ont ... Lire la suite »
 

Février 2009

Janvier 2009

21 janvier 2009
Une gestion efficace des colis de déchets nucléaires est conditionnée par l'identification et la quantification des matières nucléaires qu'ils contiennent. Au CEA des méthodes non destructives de caractérisation de ces colis sont mises au point afin de les classifier et les orienter vers le stockage adéquat. Les mesures passives qui consistent à mesurer les radiations émises naturellement sont insuffisantes car le contenu, nucléaire et ... Lire la suite »
20 janvier 2009
AGATA (Advanced Gamma Tracking Array) est un instrument de nouvelle génération pour l'étude des noyaux par spectroscopie gamma. Ce spectromètre se composera de 180 détecteurs de germanium de très grande pureté. La collaboration AGATA rassemble environ 40 instituts européens. L'Irfu y joue un rôle clef dans la définition des programmes de physique, la construction du spectromètre et de l'électronique associée. Les services ... Lire la suite »
Retour en haut