13 février 2006
Les accélérateurs qui succéderont au LHC au Cern ont besoin dès maintenant d’un effort important de recherche et de développement. Cette phase se concrétise dès aujourd’hui sous la forme de collaborations internationales.
 

 

Retour en haut