Les sciences du vivant

Coupe de l’aimant Iseult de 11,7 teslas

Le savoir-faire de l’Irfu/SACM développé en physique des particules permet de valoriser ses connaissances dans des domaines connexes tels que les sciences du vivant avec la conception de l’imageur par résonance magnétique à très haut champ Iseult pour Neurospin. Par sa taille, ses exigences d’homogénéité spatiale et temporelle et par son blindage magnétique actif réduisant à un niveau très faible le champ de fuite magnétique de l’aimant, ce projet est extrêmement innovant. Il est fait en partenariat avec plusieurs entreprises en particulier Alstom et Siemens et un financement d’Oseo.

 

Maj : 20/12/2013 (189)

 

Retour en haut