Aimants supraconducteurs pour la recherche

Solénoïde pour le détecteur CMS.

En physique nucléaire et en physique des particules, les aimants sont des éléments clés afin de dévier, trier et analyser les particules. Les spécifications imposées par les objectifs scientifiques conduisent à de grandes tailles, des champs forts et des configurations magnétiques spécifiques. L’Irfu possède les savoir-faire permettant de maîtriser de tels aimants de leur conception à leur réalisation, jusqu’à leur test et à leur mise en œuvre. Il ne travaille pas seulement pour la physique nucléaire et la physique des particules mais pour toutes les disciplines ayant besoin de grands aimants. C’est le cas de la physique en champs forts comme le projet du LNCMI et des neurosciences qui ont besoin d’IRM aussi puissante que possible, comme l’illustre le projet Iseult. L’ensemble de ces métiers recouvre en particulier la cryogénie, la mécanique, le magnétisme, la supraconductivité et la protection des aimants.

 

Maj : 23/12/2013 (3423)

 

 
Retour en haut