L'instrument

Un site exceptionnel dans le désert de l’Atacama.

 

La caméra ArTéMiS est installée à 5100 m d’altitude dans la cabine Cassegrain du radiotélescope de 12m APEX. Les très faibles concentrations en vapeur d’eau atmosphérique font du plateau de Chajnantor un site exceptionnel pour l’observation dans le domaine submillimétrique. Lorsque les conditions météorologiques locales sont adaptées (colonne de vapeur d’eau précipitable inférieure ou égale à 0.6 mm, soit environ 30% du temps), les fenêtres de transmission de l’atmosphère à 350 et 450 microns deviennent exploitables pour l’observation astrophysique. Seul les hauts plateaux de l’Antarctique peuvent rivaliser avec ces conditions.

 
L'instrument

La transmission atmosphérique sur le site de Chajnantor. ArTéMiS observe le ciel dans les 2 bandes indiquées par les flèches.

La caméra

La caméra a bénéficié de plusieurs mises à jour ces dernières années (augmentation du nombre de détecteurs, réduction de la lumière parasite, installation du deuxième plan focal). Elle est installée dans la partie supérieure de la cabine Cassegrain du télescope (voir ci-dessous). L’instrument est refroidi grâce à un tube pulsé qui permet de se passer de l’utilisation de fluides cryogéniques. La partie cryostat a été conçue par le CEA SBT (Grenoble) et a montré de très bonnes performances en terme de stabilité en température et de durée d’utilisation à 280 mK (cycles d’utilisation de 60 heures pour deux plans focaux en utilisation!).

 
L'instrument

à gauche : Installation de la caméra ArTéMiS dans la cabine Cassegrain d'Apex.
à droite : la caméra installée.

Des milliers de pixels ultra-sensibles

Le coeur de la caméra est constitué de plus de 2000 bolomètres refroidis à 280 mK de très haute sensibilité. Ils sont très semblables aux bolomètres de l’instrument PACS sur le satellite Herschel (développement conjoint CEA LETI et CEA SAp). Les voies 350 et 450 microns sont séparées grâce à la présence de filtres dichroïques développés par l’Université de Manchester.
ArTéMiS possède une optique entièrement réflective avec 3 miroirs internes refroidis et une pré-optique de haute qualité de réflexion qui permet de réaliser un pré-alignement par laser.

 
L'instrument

Gauche : schéma optique d'ArTéMiS.
Droite : le plan focal 350 microns, avec 8 matrices de bolomètres.

Maj : 27/02/2017 (1788)

 

Retour en haut