15 mai 2018
La matière noire constitue environ 85% de la matière dans l’Univers et sa nature n’est toujours pas dévoilée. L’observatoire H.E.S.S. situé en Namibie scrute la région centrale de notre Galaxie à la recherche de rayons gamma mono-énergétiques issus de la collision d’hypothétiques WIMPs, particules élémentaires privilégiées candidates à la matière noire.
09 avril 2018
La collaboration internationale H.E.S.S., à laquelle contribuent le CNRS et le CEA, publie le bilan de quinze années d’observations en rayons gamma de la Voie Lactée. Ses télescopes installés en Namibie ont permis d’étudier des populations de nébuleuses à vent de pulsar, des restes de supernovæ, mais aussi des micro-quasars, jamais détectés en rayons gamma.
16 octobre 2017
La découverte d'un nouveau type d'onde gravitationnelle
A l'aide d'une panoplie de détecteurs développés avec la participation du CEA, les physiciens du CEA-Irfu ont scruté la région d'où est provenue l'onde gravitationnelle détectée le 17 août 2017 par les installations LIGO-VIRGO.
01 mars 2017
Les quatre caméras des « petits » télescopes de l’observatoire H.E.S.S. ont vu leur électronique de lecture rajeunir de plus de 15 ans afin de rejoindre les performances du cinquième télescope, installé en 2012. Cette mise à niveau va permettre aux cinq télescopes de travailler de concert et d’optimiser l’identification des photons de hautes énergies du cosmos.
06 septembre 2016
L’observatoire H.E.S.S. en Namibie traque la matière noire sous forme de WIMPs via la détection des rayons gamma produits lors de leur annihilation. A l’aide des 4 télescopes Tcherenkov phase 1, H.E.S.S. recherche le signal gamma de ces particules candidates à la matière noire dans les régions denses de l’Univers.
16 mars 2016
Sur les hauts plateaux Khomas de Namibie, trônent les 5 télescopes imageurs à effet Cherenkov de H.E.S.S.. Situés ainsi dans l’hémisphère Sud, ils sont idéalement placés pour scruter les phénomènes violents à l’œuvre dans les 300 parsecs centraux de la Voie Lactée.
23 janvier 2015
H.E.S.S. découvre trois sources gamma extrêmement lumineuses dans une galaxie satellite de la Voie Lactée
Une fois de plus, H.E.S.S. (High Energy Stereoscopic System) a démontré ses excellentes performances dans l'exploration de l'Univers non-thermique à très haute énergie.
05 août 2012
    L’expérience H.E.S.S (High Energy Stereoscopic System) en opération avec 4 télescopes à effet Cherenkov atmosphérique depuis 2004 entre dans une deuxième phase avec le démarrage d'un cinquième télescope, le plus grand construit à ce jour.
07 mars 2007
La collaboration H.E.S.S. récompensée par le prix Descartes 2006 (7 mars 2007)
La collaboration H.E.S.S., qui opère un réseau de quatre télescopes sensible aux photons gamma de très haute énergie a obtenue le 7 mars 2007 le Prix Descartes 2006 de la Commission Européenne pour ses résultats qui ont "révolutionné l'astrophysique des très hautes énergies".
14 avril 2006
Dans le numéro de Nature du 9 février 2006, la collaboration Hess annonce la détection d’une source de rayonnement gamma diffus au voisinage du centre de la Voie lactée. Ce réseau de 4 télescopes d’un genre particulier permet de cartographier pour la première fois les sources de rayons gamma dans l’Univers.
09 février 2006
Récente accélération de particules cosmiques dans la Galaxie
Une équipe internationale, incluant des chercheurs du CEA-DAPNIA,  vient de découvrir une émission diffuse de photons gamma de très haute énergie (>100 GeV [1]) dans les régions centrales de la Galaxie grâce aux  télescopes H.E.S.S (High Energy Stereoscopic Sytem, système stéréoscopique de haute énergie), un réseau de 4 antennes de 13m de diamètre situé en Namibie.
07 juillet 2005
Une nouvelle population d'objets révélée par HESS
Photographier la voûte céleste dans la gamme des rayons gamma de très haute énergie, tel est l'un des objectifs que se sont fixés les scientifiques de l'expérience HESS.
07 juillet 2005
Découverte d'une source de rayonnement de très haute énergie dans la Galaxie
Une équipe internationale, incluant des chercheurs du CEA-DAPNIA,  vient de découvrir une nouvelle source de rayonnement de très haute énergie dans la Galaxie.
04 novembre 2004
Découverte d'une source de rayons cosmiques
Pour la première fois, des astrophysiciens ont obtenu la preuve que le reste d'une explosion d'étoile est bien à la source d'une partie du rayonnement cosmique, un flot de particules accélérées à de très hautes vitesses qui circulent dans notre Galaxie.
28 septembre 2004
Premières découvertes de l'expérience H.E.S.S.
L'expérience H.E.S.S. (pour "High Energy Stereoscopic System" ou "Système stéréoscopique à hautes énergies") a été officiellement inaugurée le 28 septembre 2004 en Namibie et vient de fournir ses premiers résultats.
 

 

Retour en haut