Détection des rayonnements
Détection des rayonnements

Câblage sur la maquette grandeur réelle de la camera NectarCAM (crédit photo L. Goddart/CEA 2017)

L’Irfu développe des systèmes de détection, d’acquisition et de traitement de données pour les nombreux types d'expériences de physique de l’institut :

- pour les projets spatiaux : depuis la conception et réalisation de capteurs de tous types de longueurs d’onde et jusqu’au traitement  de données depuis le satellite jusqu’à la distribution de données vers les centres de traitement au sol.

- pour les télescopes au sol : depuis la conception de miroirs et de caméras jusqu’ à l’intégration et aux tests en laboratoire

- pour des détecteurs de toutes tailles travaillant auprès d’accélérateurs de particules

- pour des capteurs enfouis sous la terre, sous la mer ou près des réacteurs nucléaires

Les équipes mettent en place l’ensemble des compétences couvrant la chaîne complète de mesure et d’analyse : physique de la détection, microélectronique, électronique numérique et traitement temps réel, logiciels embarqués, logiciels de visualisation et d’analyse statistique des données.

 

 

 
#17 - Màj : 31/05/2018
 

Dans les domaines de l’instrumentation, les équipes de l’Irfu réalisent les instruments nécessaires pour mener à bien ses recherches en physique subatomique, en astrophysique et en cosmologie.

Depuis la conception mécanique des détecteurs à la réalisation et caractérisation de prototypes, et enfin l'intégration et tests de détecteurs finaux, les expertises sont nombreuses comme par exemple sur les détecteurs gazeux microstructurés, les imageurs et spectro-imageurs spatiaux dans différentes longueurs d’onde (gammas, X, visible, infrarouge et ondes submillimétriques).

Les systèmes électroniques d’acquisition de données permettent de recueillir, numériser, mettre en forme et traiter les données issues des systèmes de détection formant le cœur des projets de physique expérimentale.

Des laboratoires de l'Irfu maintiennent et développent toutes les compétences hardware, firmware et software indispensables à la conception et la réalisation de l’ensemble de la chaine de détection et de traitement des données physiques.

Le laboratoire CosmoStat (mixte DAp/DEDIP) déploie des développements originaux en traitement de signal permettent l’analyse statistique d'images et la séparation des différentes composantes physiques et instrumentales. Ces méthodes s’appliquent de façon prépondérante à l'astrophysique et la cosmologie, mais présentent un potentiel de valorisation dans d’autres domaines.

 

L’institut applique son expertise à des sujets de société, comme l’énergie et la santé. 

Les projets peuvent etre importants comme par exemple,

- la conception et réalisation et mise en place de l'aimant IRM à 11,7 T du projet ISEULT

- comme la construction d'une plate-forme technologique pour la réalisation d'instruments destinés à l'imagerie muonique

- la réalisation d'aimants pour la physique des matériaux

mais aussi plus petits avec une R&D détecteurs issus de la physique des 2 infinis; comme

- l'amélioration des performances de la TEP « petit animal »

- la R&D sur un milieu de détection innovant qui pourrait conduire à une rupture technologique dans le domaine de la tomographie par émission de positrons

- la R&D sur les fibres optiques pour faire un concentrateur Solaire Quantique

 

Retour en haut