Les accélérateurs de particules

Quadripôle à radiofréquence de l'injecteur Iphi.

L’Irfu/SACM est un acteur majeur, au niveau international, dans la conception et le développement des accélérateurs de particules. Il a la capacité d’être maître d’œuvre de systèmes accélérateurs complets de la conception à la réalisation et la mise en œuvre. Il développe deux axes :

► les accélérateurs d’ions à haute intensité pour lesquels il possède des records mondiaux : sources de protons et de deutons dépassant les 100 mA et quadripôles à radiofréquence (RFQ) ;

► les accélérateurs linéaires supraconducteurs pour lesquels il a construit un savoir-faire et des installations dans le peloton de tête mondial.

Ainsi l’Irfu est aujourd’hui impliqué dans l’ensemble des projets d’accélérateurs en cours en Europe.

 

En parallèle il poursuit une R&D sur l’ensemble des composants critiques en collaboration avec les grands laboratoires européens.

 

Ces travaux de conception et de R&D requièrent des installations importantes d’intégration et de tests en radiofréquence.

 

 

Maj : 20/12/2013 (41)

Programmes

L'avancée des connaissances en physique des particules est étroitement liée à la disponibilité de faisceaux toujours plus performants possédant d'avantage d'énergie et de luminosité. L'accélérateur d'électrons est aussi une pièce maîtresse des lasers à électrons libres fonctionnant dans le domaine des rayons ultraviolets et des rayons X. Pour fournir des faisceaux de lumière de forte ... Lire la suite »
Les accélérateurs linéaires (linac) de forte intensité et haute énergie, pouvant atteindre 1 GeV et quelques dizaines de milliampères en continu, trouvent de nombreuses applications en physique nucléaire, physique des particules ou encore en physique de la matière condensée. L’interaction d’un faisceau de protons, accéléré par un tel linac, avec une cible permet de produire des particules telles que des ions radioactifs, des ... Lire la suite »
Chaque nouveau projet nécessite de relever de nombreux défis et requiert généralement une R&D spécifique. Inversement il arrive souvent que les avancées d’une R&D particulière soient profitables à l’ensemble des projets. Plusieurs axes de R&D spécifiques aux accélérateurs sont suivis au SACM : • La mise au point de modèles analytiques et le développement de méthodes numériques pour ... Lire la suite »
 
Retour en haut