Dissymétrie apparente des éjections de GRS1915+105
Pour un objet se déplaçant à des vitesses relativistes, les radiations émises se focalisent dans la direction du déplacement (c'est le rayonnement relativiste), de sorte que la condensation qui approche parait plus brillante que la condensation qui recule. Pour des objets éloignés comme les quasars, l'éjection qui approche est plus facilement observable en raison de sa luminosité intensifiée a cause du rayonnement vers l'observateur. On obtient l'effet inverse pour le jet s'éloignant, le rendant souvent indétectable dans la pratique. 
Dissymétrie apparente des éjections de GRS1915+105

Maj : 19/02/2003 (1232)

 

Retour en haut