Les premiers programmes scientifiques de la mission INTEGRAL

Durant les prochaines jours, la phase de vérification des instruments du satellite INTEGRAL va se poursuivre. Il s'agit en effet de tester les différents modes d'observation qui seront offerts à la communauté scientifique dans le cadre du programme d'observation. L'étude détaillée du bruit de fond des instruments, la mesure précise de la finesse des images sur la totalité du champ de vue des télescopes, la capacité à identifier correctement les sources lors d'observation d'un champ peuplé de nombreux objets ou la vérification de la cohérence des résultats entre les différents télescopes font maintenant partie des étapes nécessaires avant la mise à disposition du satellite  à la communauté scientifique. Cette date est fixée au 30 décembre 2002. Commencera alors à proprement parlé le programme scientifique.

 

Les premières observations du Programme Scientifique:

Une fraction du temps alloué au programme scientifique pendant les premiers mois d'exploitation sera dévolue à une cartograhie du plan galactique en s'attardant particulièrement sur les régions centrales de notre Galaxie. Etudier en détail cette région du ciel particulièrement riche en sources gamma et déterminer leur nature sont les objectifs majeurs de ces premières observations. L'étude de l'émission diffuse (dans sa composante continue ou à des énergies bien précises avec la signatures d'éléments radioactifs) du plan galactique sera également l'objet de ce balayage. Ces cartographies seront accompagnées d'observations plus ponctuelles  sur des restes de supernova, des galaxies actives ou bien encore sur des localisations précises de sources gamma dont l'identification reste à être confirmée. Ces programmes ont été acceptés  par un comité spécialisé après une sévère compétition, et seront conduits dans le cadre du temps offert à la communauté internationale..

La supernova SN1987a dans le Grand Nuage de Magellan La galaxie NGC4945

La célèbre supernova SN1987a dans le Grand Nuage de Magellan fera l'objet d'une attention particulière en faisant l'objet de la première observation du programme scientifique conduite par INTEGRAL. Certains éléments radioactifs produits  par l'explosion d'une étoile massive  émettent des raies de décroissance caractérististiques à des énergies bien précises, véritables signatures.  INTEGRAL grâce à ces capacités d'imagerie et de spectroscopie  observera ces traceurs. Les informations permettront de déterminer leur masse et d'évaluer la vitesse des ejecta  (crédit image: HST)

La galaxie NGC4945 sera l'une des premières galaxies observés dans le cadre du programme scientifique. Les observations permettront de déterminer les propriétés physiques du coeur de cette galaxie, d'étudier son milieu environnant, de comparer ces caractéristiques avec différents models  théoriques. (crédit image:ESO)

Le ciel gamma est par définition hautement variable. Dans le cas d'apparition soudaine d'une source  décelée par INTEGRAL (ou d'autres observatoires), des procédures d'alerte ont été définies afin d'adapter les programmes d'observations. Sources transitoires, sursauts gamma, supernova ou nouvelles classes d'objets seront ainsi efficacement observés. D'autre part, afin de bénéficier du plus grand retour scientifique, ces programmes seront généralement accompagnés de campagnes d'observations simultanées dans d'autres domaines de longueur d'onde (radio, infrarouge, optique ou dans le domaine des rayons X) en utilisant les plus grands télescopes.

 

Contact :

 

Maj : 18/12/2002 (1330)

 

Retour en haut