De l’instabilité advective-acoustique aux explosions asymétriques des Supernovae de type II
Pascal Galletti (thèse de doctorat)

Simulations

Le cycle advectif-acoustique est un mécanisme hydrodynamique qui se caractérise par le couplage entre des ondes advectées (entropie, vorticité) et des ondes acoustiques. Déjà étudié en physique (sifflement de la bouilloire, grondement des statoréacteurs), il fut introduit en astrophysique par l’étude de l’instabilité du flot de
Bondi-Hoyle-Lyttleton. Nous proposons dans ce travail de thèse d’expliquer l’asymétrie des explosions Supernovae de type II par ce cycle. Une première étude du cycle dans le cadre plus classique de l’accrétion sur une surface solide (naine blanche, étoile à neutrons) permet, par le calcul de modes propres d’oscillation mais également par l’étude d’un modèle simplifié, de mettre en avant le rôle joué par le cycle advectif-acoustique dans l’instabilité de cette accrétion. Fort de ces résultats et de simulations numériques encourageantes, une modélisation du flot dans la phase ”stationnaire” des Supernovae gravitationnelles montre que le cycle advectif-acoustique est une explication naturelle à l’instabilité non-sphérique du choc, dominée par un mode l = 1 qui devrait être responsable des "pulsar kicks" observationnels.

 

Le cycle advectif-acoustique se décompose en 2 étapes: production de perturbations d'entropie dS et de vorticité dw par le choc stationnaire atteint par une perturbation acoustique dP, puis emission acoustique par l'advection de ces perturbations vers l'étoile à neutrons.


Publications associées:
"A fresh look at the unstable simulations of Bondi-Hoyle-Lyttleton accretion"
Foglizzo, T.; Galletti, P.; Ruffert, M., Astronomy and Astrophysics, Volume 435, Issue 2, May IV 2005, pp.397-411  (consulter le document, fichier pdf - 286 Ko).

voir aussi      "Des fusées aux trous noirs" (22 février 2005)


Contact :  

 

 

Maj : 25/10/2005 (1386)

Retour en haut