Injecteur de Protons à Haute Intensité (IPHI)

IPHI RFQ

Contexte 

L’injecteur de Protons à Haute Intensité (IPHI) est un accélérateur de protons.

 

 

Il délivre un faisceau de protons dont les caractéristiques sont les suivantes : E ≤ 3 MeV, 1 mA ≤ Ipic ≤ 100 mA, rapport cyclique de 1 ms / 1 Hz jusqu’à un fonctionnement en mode continu. La station peut également servir de source de neutrons à faible flux (109 – 1010 n/s).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La station peut être utilisée pour :

 

  • développer et tester des diagnostics de faisceaux de haute intensité ou autres dispositifs,
  • réaliser des études thermiques à haute puissance,
  • tester des faisceaux qui interceptent une cible,
  • irradier des échantillons de protons ou neutrons,
  • optimiser des modérateurs de neutrons ou tester des diagnostics de neutrons.

IPHI utilise une plateforme RF 352 MHz qui dessert également deux autres casemates pour tester ou préparer des composants RF (fenêtres RF, boucles de puissance RF, DTLs, etc.…).

Depuis Mars 2017, IPHI fonctionne avec une puissance de faisceau P ≤ 1.5 kW. La mise en service à la puissance nominale (300 kW) est prévue courant 2017.

 

 

IPHI beamlines

 

Moyens techniques

  • Accélérateur situé dans une casemate en béton pour le blindage biologique,
  • Deux lignes de faisceaux: une ligne de haute puissance (jusqu'à 300 kW) et une ligne de faible puissance (300 W)
  • Choix et contrôle du courant de protons sur une plage de 1 mA à environ 100 mA,
  • Longueur d’impulsion accordable sur une plage de 1 ms à un fonctionnement en mode continu,
  • Taux de répétition ajustable,
  • Vide dans les lignes de faisceaux de protons de 10-8 mbar,
  • Source de neutrons rapide (énergie neutronique moyenne = 600 keV) avec une production totale de 4 109 n/s sur 4π,
  • Modérateur thermique permettant de produire un flux neutronique thermique d'environ 104 n/cm2/s à 1 m de la cible.
 

Réalisations, projets associés

  • Production et caractérisation des neutrons thermiques,
  • Tests de deux types de diagnostics de faisceau prévus en 2017
  • IPHI fait partie du projet européen ARIES pour la recherche universitaire.
 

Etapes techniques, expertise

  • Simulation de l’activation de dispositifs d'interception des faisceaux,
  • Mise en œuvre mécanique sur la ligne du faisceau, installation expérimentale,
  • Raccordement du système de refroidissement par eau,
  • Test de fuite de vide,
  • Mise en fonctionnement du faisceau de manière sécurisée,
  • Contrôle du matériau utilisé pour l'activation avant démontage ou avant de quitter la casemate.
 

Contact : 

 

Maj : 10/08/2017 (3978)

Retour en haut