Réactions avec MINOS
Campagnes d'expériences avec MINOS (RIBF, RIKEN)

Le détecteur MINOS s'inscrit dans les projets de détection du groupe pour la thématique "Noyaux exotiques", dans le but de réaliser les études de structure et de spectroscopie de noyaux très exotiques qui ne sont pas accessibles par d'autres techniques de détection que MINOS, composé d'une cible cryogénique épaisse d'H2 (10 à 15 cm de long) entourée par un détecteur TPC, chambre à projection temporelle, pour la mesure des traces des particules produites par les réactions sur proton. 

Il a été conçu par l'Irfu pour les réactions induites par les faisceaux radioactifs produits par les accélérateurs dans des gammes d'énergies élevées, entre 150 et 700 MeV/n : les faisceaux prévus à GSI avec la machine FAIR (400-700 MeV/n) et ceux fournis depuis 2007 par l'installation RIBF de RIKEN (énergies des faisceaux secondaires entre 150 et 350 MeV/n).

La page du projet MINOS à l'Irfu récapitule les caractéristiques du projet de R&D.

Pour en savoir plus, voir le site du détecteur : http://minos.cea.fr.

  

 
Réactions avec MINOS

Chambre à Projection Temporelle de MINOS installée sur la ligne de faisceau de l’accélérateur HIMAC.

Expériences préliminaires pour préparer les campagnes MINOS au Japon

Dans le cadre de la collaboration SUNFLOWER (Spectroscopy of Unstable Nuclei with Fast and sLOW beam Experiments at RIBF) de Riken, une expérience fut menée en 2012 à RIBF avec le détecteur de photons DALI2 pour déterminer les sections efficaces des réactions d'intérêt pour les futures études de spectroscopie par knock-out. Il s'agissait de réaliser la spectroscopie du 102,103,104Sn par réactions de knockout, diffusions inélastiques et coulombienne (RIBF74, porte-paroles SPhN, RIKEN).

Un test sous faisceau de la chambre TPC de Minos fut réalisé en octobre 2013 sur l’installation de l’accélérateur HIMAC (Chiba, Japon), ce qui a permis de valider le trajectographe.

 
Réactions avec MINOS

Vue de dessus du détecteur MINOS entouré par les scintillateurs du spectromètre DALI2. Le dispositif était installé sur la ligne de faisceau BigRIPS (aire F8) de l'installation RIBF de l’accélérateur RIKEN. [campagne SEASTAR2 en mai 2015]

CAMPAGNES SEASTAR

Le groupe était co-porte-parole de la série des trois campagnes expérimentales SEASTAR menées à RIKEN avec le dispositif MINOS. Il s'agissait de mesurer la spectroscopie des états 2+ de basse énergie d'un ensemble de noyaux exotiques très riches en neutrons produits sur l'aire BigRIPS par l'installation RIBF. Les expériences ont eu lieu en mai 2014, mai 2015 et mai 2017.

Résultats récents et publications MINOS, faits marquants sur les résultats de la campagne 2015 :

- juin 2017, Des formes en compétition dans les isotopes de Krypton très riches en neutrons;

- janvier 2017, Ni une sphère, ni une pyramide...mais un ellipsoïde! Première spectroscopie du 110Zr

- campagnes de données 2014/2015, Exploration des noyaux les plus exotiques avec MINOS

 

 

Maj : 19/09/2017 (4171)

 

Retour en haut