Atlas toroïde (Assemblage en caverne)

Objectif du projet L’aimant toroïdal central fait partie du système magnétique du détecteur de l'expérience Atlas pour le LHC. Un aimant toroïdal bouchon et un solénoïde central supraconducteurs complètent le système. Le Dapnia est responsable de la définition de la gamme de montage, de la conception des outillages de manutention des bobines du toroïde central, ainsi que du suivi qualité du montage en caverne.

Localisation Caverne Atlas au point 1 de l'accélérateur LHC au Cern.

Collaboration Un accord de collaboration a été signé en 1996 avec le Cern dans lequel le Dapnia est responsable de la conception et du suivi de réalisation du toroide. Cet accord est décliné en plusieurs phases, phase A pour la conception, phase B pour la réalisation , phase C pour les tests des bobines en surface et dans la caverne et phase D pour l'assemblage.
La phase D couvre l'ensemble des activités de ce projet.

 

Approche scientifique

Moyens d'investigation

Instruments

Spécificités L'assemblage des bobines fait appel à des techniques de manutention lourde et des techniques d'assemblage proche de celles des structures métalliques.
Les difficultés techniques sont liées à la taille du toroïde (20m de diamètre, 25m de long) et à la déformabilité des bobines qui nécessitent de limiter les déformations à +/- 10mm.
Un rigoureux suivi qualité en terme de définition des procédures d'assemblage et de contrôle est nécessaire afin de limiter les risques pour l'aimant et les personnels lors de l'assemblage.
Le contexte de travail en caverne rend plus délicat toutes les opérations, ainsi que le montage en parrallèle d'autres sous-détecteurs.

 

Contribution du Dapnia

Responsabilités scientifiques et techniques

Le Dapnia est responsable de la définition de la gamme de montage, de la conception et du suivi de réalisation des outillages de manutention des bobines, ainsi que du suivi qualité du montage en caverne.

 

Contact

 Bruno LEVESY

 

 

Maj : 21/08/2017 (426)

Retour en haut