Conférence « Ettore Majorana et Bruno Pontecorvo : mystères et neutrinos » le 5 septembre 2018, par Etienne Klein   

img

Sous le patronage de la Mairie du 13ème arrondissement et de l’Université Paris-Diderot, conférence grand public dans le cadre "Des savoirs et des hommes"

Mercredi 5 septembre 2018, 19h

Le Totem : 11 place Nationale, 75013 Paris

Entrée libre (inscription gratuite obligatoire)

 

Ettore Majorana et Bruno Pontecorvo  firent partie de l'équipe de jeunes physiciens qu’Enrico Fermi avait constituée à Rome dans les années 1930, les Ragazzi di Via Panisperna. Issu d’une prestigieuse famille sicilienne, le premier proposa une théorie des particules élémentaires qui, quatre-vingt ans plus tard, continue de fasciner et d’interroger les physiciens, notamment à propos des neutrinos. Il disparut mystérieusement entre Naples et Palerme en 1938, à l’âge de trente et un ans, sans qu’on ne retrouve jamais trace de lui. Le second fit lui aussi des découvertes décisives à propos des neutrinos ; il proposa en particulier le mécanisme d’oscillation des neutrinos qui a permis de résoudre des énigmes expérimentales dont celle concernant les neutrinos produits au cœur du Soleil. De son vivant, sa trajectoire fut temporellement divisée : une demi-vie à l’Ouest, une demi-vie à l’Est à partir de 1950, en pleine guerre froide. Après sa mort, le 22 septembre 1993, elle demeura tout aussi divisée, mais cette fois spatialement, conformément à sa volonté : la moitié de ses cendres se trouve à Rome, l’autre moitié à Dubna, en Russie.

 

 
P. Briet, dépêche du 03/09/2018

 

Retour en haut