Tests optiques de l’Imageur de MIRI à l'Irfu   

imgA quelque chose malheur est bon! Le fait que le lancement du JWST soit reporté au mois de mars 2021 permet aux équipes en charge des instruments d’en parfaire la caractérisation. Ainsi, l’équipe française qui a conçu, réalisé, et testé (d’abord au Rutherford Appleton Laboratory en Angleterre, puis au centre Goddard de la NASA à Greenbelt dans le Maryland, GSFC) l’imageur de l’instrument MIRI (MIRIM), a procédé d’avril 2018 à juin 2018, puis du 4 au 14 octobre 2018, à une série de tests permettant d’en évaluer les qualités optiques. Ces tests se sont déroulés dans les installations du département d’Astrophysique du CEA, à Saclay.

en savoir plus

le site de JWST

Montage optique reproduisant la pupille du JWST, dans les locaux du département d’Astrophysique du CEA/Irfu, à Saclay

 
P. Briet, dépêche du 10/10/2018

 

Retour en haut