Des bolomètres scintillants pour la détection des évènements rares
Lidia Torres
SAP/IRFU
Mardi 04/06/2013, 11:00-12:00
Bat 141, salle André Berthelot Masque obligatoire , CEA Paris-Saclay

En une décennie d’existence les bolomètres scintillants massifs se sont placés à l’avant garde des détecteurs de particules pour la détection des évènements rares. Ils travaillent à basses températures (quelques dizaines de milikelvin) et mesurent la chaleur produite et la lumière émise lors de l’interaction d’une particule dans un cristal scintillateur fortement couplé à un senseur de température. Leurs caractéristiques sont une excellente résolution énergétique, un bas seuil de détection et une forte capacité  de discrimination des particules permettant  un rejet efficace du fond radioactif.

Montés en configuration de bolomètre double (un bolomètre scintillant regardé par un bolomètre optique), la lumière de scintillation -ou de Cherenkov- a pu être détectée à basse température dans un large éventail de cibles, permettant des applications variées en instrumentation (spectroscopie des neutrons rapides) ou en physique fondamentale : détection de désintégrations alpha rarissimes (209Bi, 180W et la désintégration alpha du 209Bi vers le niveau excité du 205Tl, battant le record de la durée de vie alpha la plus longue jamais mesurée, t1/2~1021 ans), recherche de la double désintégration beta sans neutrinos (ββ0ν), détection directe des WIMPs (candidats à la matière noire).

Les expériences actuelles et les projets basés sur les bolomètres scintillants seront présentés (CRESST et ROSEBUD pour la détection de WIMPs et CUORE, LUCIFER et LUMINEU pour la désintégration ββ0ν), avec une discussion sur le rôle que pourrait jouer ces détecteurs dans l’avenir.

 

Informations pratiques pour les séminaires d'instrumentation

A qui s'adressent les séminaires d'instrumentation?  

 

Les séminaires instrumentation Irfu s’adressent à toutes les personnes de l’Irfu et concernent essentiellement les sujets techniques et d’instrumentation par opposition aux sujets de physique.
Leur objectif est à la fois de créer des échanges entre des personnes de différents services de l’Irfu partageant les mêmes sujets d’intérêt et de lier des connaissances sur des pôles d’intérêt commun avec l’extérieur.

Sujet :


Développements et avancées techniques dans les différents domaines et métiers de l’instrumentation scientifique de l’Irfu.
Intervenants : Spécialistes du domaine considéré, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’Irfu.


Public :

Ingénieurs, techniciens et physiciens expérimentateurs de l’Irfu.
Objectif :

Stimulation des échanges entre les différents services de l’Irfu, appréciation de l’état de l’art du domaine, liaison de contacts externes pour collaborations éventuelles.

Audience et contenu des séminaires

 

Les séminaires, d’une durée d'une heure au maximum , s’adressent à l’ensemble des ingénieurs, techniciens et physiciens expérimentateurs de l’Irfu. Le périmètre englobe l’ensemble des techniques instrumentales mises en œuvre à l’institut dans les différentes disciplines de physique : mécanique, électronique, informatique, systèmes de détection et d’instrumentation pour les expériences de physique, développement et contrôle d’accélérateurs. Le sujet doit présenter un contenu technique marqué, tout en présentant une transversalité suffisante pour susciter un large intérêt dans l’environnement de l’institut.

Une présentation de l’Irfu et de ses composantes peut être consultée à l’adresse suivante :

 

http://irfu.cea.fr/


La présentation des séminaires passés ou futurs se trouve à l’adresse suivante :


http://irfu.cea.fr/Phocea/Vie_des_labos/Seminaires/index.php

Les intervenants doivent fournir le titre du séminaire, son résumé en quelques lignes ainsi que les transparents projetés.

 Déroulement des séminaires

 En accord avec l’agenda des autres séminaires réguliers de l’Irfu, les séminaires "Instrumentation" se tiennent traditionnellement le mardi à 14h30. Des dispositions inhabituelles peuvent être prises en cas de contrainte particulière.
Les intervenants sont accueillis en fin de matinée. Un déjeuner à la rotonde, restaurant sur le site du CEA-Saclay leur est offert en compagnie des experts du domaine présenté.
Un café est servi à partir de 14h15 et l’exposé débute à 14h30.

 Renseignements pratiques divers

Renseignements administratifs

 

Pour l’établissement des documents d’entrée sur le centre de Saclay, l’intervenant doit fournir les renseignements suivants : nom, suivi éventuellement du nom de jeune fille, prénom, employeur, date, lieu et département de naissance, nationalité, adresse personnelle et profession.

 Plan d’accès

Venir à Saclay

 Règles de remboursement:


Les frais de transport et de séjour peuvent être remboursés sur justificatifs. L’intervenant doit les faire parvenir accompagnés d’un RIB à l’adresse suivante :


Valérie Gautard
Bat 141
CEA-saclay
91191 Gif-sur-Yvette

 

Hôtels à proximité:


liste des hôtels

 

#219 - Mise à jour : 0000-00-00 00:00:00

 

Retour en haut