Abstract:
======

La mise en évidence du phénomène de la violation directe de CP dans le système des mésons K neutres est l'objectif principal de l'expérience NA48 du CERN, comprenant un spectromètre et un calorimètre électromagnétique à krypton liquide de grande précision. Cette expérience est également sensible aux désintégrations rares de kaons, en particulier celle du Kl en paire de muons et un photon, discutée dans la première partie du mémoire. La deuxième partie détaille le système de déclenchement "chargé" de niveau 2 de l'expérience, dont le taux d'entrée est de 100 kHz. Son but est la sélection des événements de Kl ou Ks en paire de pions chargés, effectuée à l'aide d'une ferme rapide de processeurs de traitement numérique du signal, qui reconstruit en ligne (en 100 micro-secondes) leur masse invariante à partir des données du spectromètre pour un rejet efficace des bruits de fond physiques. L'algorithme de reconstruction, la réalisation de la ferme, et les performances obtenues sont présentés. La troisième partie détermine une mesure du rapport d'embranchement de la dé du Kl en une paire de muons et un photon, à l'aide de données enregistrées en 1 995. 59 événements ont été trouvés, comportant un bruit de fond estimé à 14. Le résultat est de Br (KL -->m+ m-  g) = 3,4 ± 0,6 (stat) ± 0,4 (syst))*10-7et permet de déterminer la valeur du rapport entre les constantes de couplage des transitions faibles non leptoniques par mésons intermédiaires vectoriels et pseudo-scalaires (Alpha K) : -0,04    entre  [+0,24 et -0,21]. Une recherche de désintégration du Kl en deux muons et deux électrons a également été effectuée. Aucun candidat n'a été trouvé. Une limite supérieure de 3,8 *10-8 est obtenue pour le rapport d'embranchement du processus, à un niveau de confiance de 90%.