1 sujet IRFU

Dernière mise à jour : 12-04-2021


««

• Informatique et logiciels

 

Les conditions et les dimensions inventives du design numérique

SL-DRF-21-0348

Domaine de recherche : Informatique et logiciels
Laboratoire d'accueil :

DIR

Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière

Saclay

Contact :

Vincent Bontems

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-05-2021

Contact :

Vincent Bontems
CEA - DSM/IRFU

0169087094

Directeur de thèse :

Vincent Bontems
CEA - DSM/IRFU

0169087094

Labo : http://iramis.cea.fr/Phocea/Vie_des_labos/Ast/ast_groupe.php?id_groupe=748

Voir aussi : https://www.octo.com/

L’innovation numérique s’architecture en grande partie depuis quelques grappes technologiques ancrées dans des sites géographiques précis (Silicon Valley, Shenzhen, etc.). Ces lieux sont des écosystèmes, c’est-à-dire des milieux naturels, sociaux et techniques, qui jouent le rôle de « terroirs technologiques ».



Le premier objectif de cette thèse est de clarifier la spécificité et l’impact de ces contextes locaux d'origine concernant l’inventivité dans le design numérique. D'une part, ils accueillent et engendrent la possibilité d’innover ; d’autre part, ils modulent et organisent un espace global, constitué par l’ensemble des territoires connectés aux réseaux d’information. Le Campus Paris-Saclay constituera l’un des terrains d’étude. Les activités de la firme OCTO Technology en fourniront d’autres.



La notion de design désigne un processus récurrent de conception qui produit et fait évoluer un objet technique en lui intégrant les contraintes et les ressources issues de son insertion sociale et culturelle. Le philosophe des techniques Gilbert Simondon a mis au point une méthode pour analyser l’invention et l’évolution de lignées techniques en relation avec leur "milieu associé". Cette thèse devra mesurer la pertinence de ces concepts appliqués aux objets numériques, les réviser et les compléter par l’apport d’autres penseurs des technologies numériques.



Le déploiement d’algorithmes ou d’intelligences artificielles résulte d’un processus complexe de diffusion opérant à des échelles multiples. Une analyse des conditions de l'inventivité en termes de régimes de conception et de terrains d’entente est pertinente. Toutefois, la "scalabilité" propre au design numérique (du fait de la réplication à coût marginal) transforme les dimensions de ce processus. La thèse devra donc prendre en compte les relations d’échelle afin d’objectiver les différents niveaux où se concrétise l’inventivité du design numérique.



Cette thèse exige une réflexion qui embrasse la richesse et la diversité de la réalité technologique, y compris sa dimension éthique. Elle devra aboutir à des pistes, pour le CEA comme pour OCTO technology, visant à favoriser l’émergence d’innovations numériques dans la perspective écoresponsable d’une « right technology ».

 

Retour en haut