23 septembre 2015
Un ballon a 40 km d'altitude pour mieux voir la poussière galactique
Succès du premier vol ballon de l'expérience PILOT

Le premier vol ballon du projet du CNES PILOT, un télescope dédié à la mesure de la polarisation du rayonnement submillimétrique émis par les poussières de la Galaxie, s'est déroulé avec succès depuis la base canadienne de Timmins. Embarquée sous un ballon stratosphérique de 800 000 m3, la charge utile de plus d'une tonne comprenant nacelle, télescope et instrument incluant le plan focal composé de matrices de bolomètres fournies par le CEA et héritées du projet Herschel, a décollé le dimanche 20 septembre 2015 à 21h00 avant d'atteindre son plafond 3 heures plus tard à une altitude de 40 km. Les mesures, rendues possibles à cette altitude car affranchies en grande partie de la barrière atmosphérique, ont pu alors commencé. Au cours des 24 heures de vol, plusieurs pointages du télescope ont permis de cartographier et de mesurer la polarisation de la lumière submillimétrique d'une grande partie de la Voie lactée. Ces données seront prochainement enrichies par des campagnes d'observations complémentaires. Hormis l'étude de l'émission polarisée de la poussière  et des implications sur la nature du champ magnétique de la Galaxie, les données obtenues par le projet PILOT permettront de mieux soustraire cette composante agissant comme un avant-plan sur les mesures du fond diffus cosmologique.

PILOT (Polarized Instrument for Long-wavelength Observations of the Tenuous interstellar matter) est un projet développé par le CNES en collaboration avec des laboratoires du CNRS (l’IRAP et l’IAS), de l'Université Toulouse 3 Paul Sabatier, de l'Université Paris Sud 11 et du CEA, avec des contributions de l’Université La Sapienza de Rome et de l’Université de Cardiff, sous la direction scientifique de Jean-Philippe Bernard de l’IRAP.

Voir : Le communiqué de presse du CNES

Crédit photo:   CNES/E. Grimault

 

Maj : 16/04/2017 (4018)

 

Retour en haut