CEA > iRFU >   

Service d'astrophysique
Laboratoire AIM

 
Recherche

Les grandes questions étudiées dans le laboratoire LEPCHE sont celles de la validité de la théorie de la gravitation en champ fort, de la nature des processus accélérateurs de particules et de leur énergie limite, de la physique de l'accrétion de matière et de l'émission de jets par les objets compacts, de la dynamique de la nucléosynthèse, de la formation et de l'évolution des trous noirs, de l'origine et du mécanisme des sursauts gamma, et de la nature de la matière noire.

Objets Compacts et leur environnement

Les astres compacts (trous noirs, étoiles à neutrons et naines blanches) jouent un rôle majeur dans l’astrophysique moderne. Associées aux phénomènes et aux environnements les plus exotiques et violents de l’univers et entourées par des champs de forces (gravitationnelle et magnétique) extrêmes, ils se manifestent comme puissantes sources de rayonnements X ou gamma et permettent d’explorer certains processus physiques dans des conditions inatteignables dans nos laboratoires.

 

Sources de Rayons Cosmiques

 

L’étude du rayonnement cosmique galactique fut l’un des premiers sujets de prédilection du Service d’astrophysique au CEA. Loin d’être résolue, l’origine de ce rayonnement soulève des questions d’actualité sur la source d’énergie capable de maintenir cette population, sur le mécanisme d’accélération mis en jeu, sur l’énergie maximale et la forme spectrale que ce mécanisme confère aux particules et enfin sur le nombre requis de types différents d’accélérateurs. Peut-on à partir d’un seul type de source et de mécanisme d’accélération rendre compte des observations ? Quelle est la fraction du spectre des rayons cosmiques qui est d’origine extragalactique ?

 

maj : 09-03-2011 (2322)