Laboratoire d'Étude des Phénomènes Cosmiques de Haute Énergie
LEPCHE

Observer et étudier les sources extrêmes et les phénomènes les plus violents de l'Univers, sources bien souvent dévoilées par leur rayonnement à haute énergie.

 

 

 

 

 

Actualité
(8 janvier 2016)

Etonnante variation au coeur d'un reste de supernova

La nébuleuse du Crabe, longtemps considérée comme une source étalon, a vu récemment ... lire la suite

Ses activités gravitent principalement autour de deux grands thèmes de recherche, l’étude des objets compacts et de leur environnement et celle de l’accélération des particules. Les chercheurs étudient les trous noirs (trou noir au centre de la Voie lactée, dans les systèmes binaires galactiques ou dans les galaxies actives), les restes de supernovae, les pulsars ou bien encore les sursauts gamma. Ils s’intéressent également à l’émission diffuse galactique, à la nucléosynthèse dans les étoiles ou à la nature de la matière noire.

Ses recherches s’appuient sur des moyens d’observations dans l’espace et au sol de premier plan parmi lesquels les observatoires XMM-Newton, INTEGRAL, H.E.S.S., FERMI, et sur une approche théorique incluant modélisation et simulation numérique.

Acteur majeur de l’astrophysique des hautes énergies, le LEPCHE joue un rôle moteur dans la préparation des prochaines missions spatiales telles que Svom, Astro-H,  Athena et des futurs observatoire au sol comme CTA ou Lofar en partenariat avec des laboratoires français et étrangers.

 

Maj : 24/02/2016 (974)

 

Retour en haut