CEA > iRFU >   

Service d'astrophysique
Laboratoire AIM

 
Télescopes et détecteurs
Les télescopes du futur, leurs instruments et le traitement du signal

L'E-ELT, un projet de l'ESO.

Le Service d'Astrophysique du CEA/Irfu et le Laboratoire AIM participent aux développements des plus grands télescopes au sol ainsi qu'à bord de satellites, en construisant des détecteurs pour ces observatoires  et en élaborant des méthodes de traitement du signal. L'expertise couvre différents domaines de détection en astronomie: la détection des rayons gamma et des rayons X pour le domaine des hautes énergies avec l'observation de l'antimatière, de l'explosion de supernovae et indirectement des trous noirs; et la détection de la lumière visible et infrarouge pour étudier le Soleil, la matière noire, et la formation des étoiles et des galaxies.

 

 

Les télescopes et leurs instruments

En fonction des astres à observer et de la lumière qu'ils rayonnent, les astronomes utilisent des télescopes au sol ou dans l'espace. L'atmosphère bloque et déforme la lumière émise par l'univers dans certains domaines de couleurs ou de longueurs d'ondes. Afin de s'affranchir de ces obstacles, les télescopes sont placés sur des satellites mis en orbite.

Voir : l'ensemble des expériences du SAp

 

Spatiaux

 

Herschel (en orbite à 1,5 millions de km). Voir aussi le site "grand public" Herschel du CEA

Mission scientifique de l’Agence Spatiale Européenne, le télescope Herschel est dédié à l'observation de l'Univers dans le domaine infrarouge et submillimétrique.

 

Planck (en orbite)

Ce télescope spatial de l'Agence spatiale européenne détectera les infimes variations du fond cosmologique diffus à 3K prévu par le modèle du Big Bang.

 

Cassini / CIRS (en orbite autour de Saturne)

Cet instrument est capable d'analyser la lumière infrarouge émise  par la planète Saturne mais aussi par ses célèbres anneaux et ses satellites.

 

Intégral (en orbite)

Cette mission scientifique de l'Agence Spatiale Européenne a pour but de fournir à la communauté scientifique un observatoire spatial équipé de télescopes aptes à mesurer les photons gamma de moyenne énergie (20 keV - 10 MeV) émis par les objets célestes.

 

XMM-Newton (en orbite)

L'observatoire XMM-Newton (XMM pour X-Rays multi Mirror Mission) est un télescope de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) destiné à étudier le rayonnement X des objets célestes.

 

FERMI (GLAST) (en orbite)

Le télescope GLAST (acronyme pour Gamma ray Large Area Space Telescope ou grand télescope spatial du rayonnement gamma), rebaptisé Fermi en l'honneur du célèbre physicien italien, est un observatoire de la NASA dédié à l'étude du rayonnement gamma dans la bande d'énergie comprise entre 20 MeV et 300 GeV.

 

GOLF (en orbite)

GOLF (Global Oscillations at Low Frequencies) est une expérience d'héliosismologie à bord du satellite européen SoHO (Solar and Heliospheric Observatory) construit par l’ESA qui mesure les modes d'oscillations du Soleil en observant l'étoile globalement.

 

JWST / MIRI (lancement en 2013)

Le télescope spatial James Webb (JWST) sera le successeur du télescope spatial Hubble, dont il est prévu qu’il prenne la relève en 2013.

 

SIMBOL-X (en projet)

Le projet Simbol-X est un télescope haute énergie de nouvelle génération sensible aux photons d'énergie comprise entre 0.5 et 80 keV exploitant le principe de la focalisation entre deux satellites en formation

 

ECLAIRs (en projet)

Le télescope ECLAIRs est l'élément clé de la mission SVOM (Space based multi-band Variable Object Monitor), un projet sino-français dédié à l'étude multi-longueurs d'onde des sursauts gamma.

 

Euclid (en projet)

Anciennement dénommé Dune, l'objectif du projet Euclid est d'étudier les composantes "sombres" de l'Univers grâce à un nouveau télescope spatial à grand champ.

 

 

Au sol

 

VLT / VISIR (Chili, en activité)

L'instrument VISIR est installé au foyer Cassegrain du télescope numéro 3 du VLT, le plus grand tlescope au monde pour l'optique et l'infrarouge. VISIR observe dans le domaine du rayonnement infra-rouge thermique (8-28 microns).

 

APEX / ArTéMiS (Chili, en activité)

Le projet ArTéMiS vise à développer des caméras pour l’astronomie qui fonctionneront dans le domaine spectral entre l’infrarouge et les ondes millimétriques : le domaine submillimétrique (submm).

 

CFHT / Megacam (Hawaï, en activité)

La caméra MegaCam a été développée pour être installée au foyer du télescope de 3,6 m de diamètre de l'Observatoire Canada-France-Hawaii (CFH), situé au sommet du volcan Mauna Kea, à 4200 m d'altitude sur la grande île de Hawaii (U.S.A.).

 

HESS (Namibie, en activité)

HESS est l'acronyme de "High Energy Stereoscopic System". Fruit d'une large collaboration internationale, incluant l'Irfu, cet instrument est consacré à l'observation des sources de rayonnement gamma d'énergie supérieure à quelques dizaines de GeV.

 

GOLF-NG (Iles Canaris, en test)

GOLF-NG (Global Oscillations at Low Frequencies - New Generation) est le successeur de l’instrument GOLF.

 

E-ELT (en projet)

Le Sap étudie un projet d'un instrument pour l'infrarouge (Metis) sur l'ELT européen (European Extremely Large Telescope) qui sera le plus grand télescope pour observer dans le visible et l'infrarouge avec un miroir d'un diamètre de 42m.

 

Le traitement du signal

Analyse de données en astronomie

 

maj : 13-11-2014 (2535)

 

Retour en haut