CEA
Département de Physique des Particules
16 août 2017
Premier signe direct de l'interaction de la lumière avec elle-même vu par l'expérience Atlas

Événement candidat à la diffusion lumière-lumière observé dans le détecteur ATLAS(Image: ATLAS/CERN). Seules les 2 interactions des photons après diffusion dans le calorimètre électromagnétique sont visibles.

Des physiciens de l'expérience ATLAS, au CERN, ont observé le premier signe direct de la diffusion lumière-lumière à haute énergie, un processus très rare dans lequel deux photons (des particules de lumière) interagissent et changent de direction. Le résultat publié le 14 aout dans la revue Nature Physics confirme l'une des plus anciennes prédictions de l'électrodynamique quantique.

Les physiciens d'ATLAS vont continuer à étudier la diffusion lumière-lumière pendant la prochaine exploitation du LHC avec ions lourds, prévue pour 2018. Avec davantage de données, la précision du résultat sera encore meilleure, ce qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour les études sur la nouvelle physique

en savoir plus:

février 2017: le fait marquant Irfu de février 2017

14 aout 2017: le communique de presse du CERN

 

contact Irfu: Laurent SCHOEFFEL

 

Maj : 16/08/2017 (4151)

 

Retour en haut