le titre du P2IO
le titre du P2IO
HESS
Un télescope pour l'exploration du ciel gamma à très haute énergie

Instrument consacré à l'observation des sources de rayonnement gamma à très haute énergie. 

Observation instrument for very-high-energy gamma-ray.

     
 

Un télescope pour l'exploration du ciel gamma à très haute énergie


H.E.S.S  est l'acronyme de "High Energy Stereoscopic System". Fruit d'une large collaboration internationale, incluant le DAPNIA, cet instrument est consacré à l'observation des sources de rayonnement gamma d'énergie supérieure à quelques dizaines de GeV.  Ces rayons gamma de très haute énergie peuvent être observés depuis le sol par leur interaction avec la haute atmosphère qui produit un très faible éclair de lumière bleue, appelé aussi lumière Cherenkov. L'exploration du ciel dans cette gamme d'énergie, inaccessible aux astrophysiciens il y a seulement deux décennies, permet de sonder l'origine du rayonnement cosmique ou d'étudier les processus d'accélération régnant dans des objets aussi variés que les vestiges de supernova ou les noyaux actifs de galaxies.

L'expérience HESS est située en NAMIBIE, sur le plateau du Gambergs (latitude 23° 16' sud, longitude 16° 30' est) à une altitude de 1800 m. Elle a été nommée d'après le nom d'un célèbre physicien autrichien, Victor Hess (1883-1964), lauréat du prix Nobel de physique en 1936 pour sa découverte du rayonnement cosmique. Elle est constituée de quatre télescopes de 12 mètres de diamètre, répartis aux coins d'un carré de 120 mètres de coté.  Chaque foyer est équipé d'une caméra électronique de grande taille  composée de 960 tubes photomultiplicateurs, dispositifs sensibles à la lumière bleue et dont le temps de réponse est extrêmement rapide, de l'ordre de la nanoseconde. La sensibilité de cet instrument (capacité à détecter des sources faibles) est 10 fois supérieure aux expériences précédentes (WHIPPLE,  HEGRA, CAT) pour un seuil en énergie de 100 GeV.

Afin d'abaisser le seuil de détection, l'expérience HESS évolue vers le projet HESS2, pour en savoir plus ...

 

Maj : 12/01/2016 (1025)

Voir aussi
Application-Specific Integrated CircuitS
Si les chaînes de traitement de données sont devenues majoritairement numériques, les circuits frontaux, convertissant les signaux des détecteurs en grandeurs électriques, restent analogiques. Lorsque le nombre de voies est faible, les progrès ... Lire la suite »
 

 

Retour en haut