19 octobre 2007
Débat sur la formation des étoiles
Comment se détermine la masse d’une étoile ?

Deux équipes européennes dirigées par des astrophysiciens du Service d’Astrophysique du CEA-DAPNIA viennent de contribuer de manière déterminante au grand débat actuel sur l’origine de la masse des étoiles. Quelles conditions sont requises pour former une étoile à partir du gaz ? D'où provient sa masse à sa naissance ? Les petites étoiles se forment-elles comme les grosses ? Les mécanismes exacts de la formation des étoiles sont encore très incertains. Les deux études ont pu apporter un éclairage tout à fait nouveau. Dans un cas, ce sont les mouvements de gaz au sein d'un complexe de nuages denses dans la constellation d'Ophiuchus où se forment actuellement un grand nombre d'étoiles de petite masse, qui ont été étudiés en détail. Dans l’autre, c'est une carte complète qui a permis de faire l'inventaire des embryons d’étoiles géantes et massives, dans un amas de nuages de la constellation du Cygne, contenant une masse de gaz de plus de 4 millions de fois la masse du Soleil. Ces deux études montrent que les processus de formation et de croissance d’une étoile peuvent être quantitativement différents selon l'environnement observé. Pour les étoiles de type solaire, l’inné semble l’emporter sur l’acquis car la distribution en masse des étoiles semble fixée dès le stade pré-stellaire de fragmentation du nuage en condensations denses. Pour les étoiles massives (ayant une masse 10 à 100 fois celle de notre Soleil), les conditions semblent différentes car les observations indiquent que ces étoiles massives se forment très rapidement, probablement à partir d’un processus très dynamique. Ces travaux sont publiés dans la revue Astronomy and Astrophysics de septembre et novembre 2007.

 

La croissance des embryons d’étoiles pix lien.gif  La croissance des embryons d’étoiles   Pour la première fois les mouvements relatifs d’une population de condensations de gaz protostellaire sur le point de former des étoiles ont pu être mesuré avec précision par une équipe européenne conduite par des chercheurs du Service d’Astrophysique du CEA-DAPNIA... Lire la suite

Forte population d'étoiles jeunes et massives dans la région du Cygne pix lien.gif  Surprenante population d'étoiles jeunes et massives dans la région du Cygne   Les étoiles massives se forment de façon beaucoup plus rapide que les étoiles de petite masse comme le Soleil. C'est la découverte que vient de faire une équipe d'astrophysiciens européens conduite par des chercheurs de l’unité mixte de recherche AIM du Service d'Astrophysique (SAp) du CEA/DSM/DAPNIA.... Lire la suite

 

Les observations ont été obtenues dans le domaine des longueurs d'onde millimétrique avec le radio télescope de 30 m de l’IRAM situé au mont Pico Veleta en Espagne, notamment grâce à la caméra de bolomètres MAMBO. Des grands relevés d’embryons d’étoiles dans un échantillon de régions de formation stellaire seront prochainement réalisés par les équipes du Service d’Astrophysique avec le télescope spatial Herschel dont le lancement est prévu pour mi-2008 et sont au coeur d'un important programme d'observations. Ils seront également menés avec la caméra de bolomètres au sol ArTéMiS installée sur le télescope APEX au Chili. Les caméras de nouvelle génération PACS/Herschel et Artémis, conçues et réalisées au CEA,  permettront d'étudier avec beaucoup plus de précision les phases précoces de la formation des étoiles.

 

Maj : 19/10/2007 (2137)

 

Retour en haut