Signal d’alerte avant l'éjection de matière d'un trou noir
Deux ans de surveillance d'un trou noir galactique

Deux années de surveillance en ondes radio et rayons X et gamma ont permis à une équipe européenne dirigée par Jérôme Rodriguez du Service d’Astrophysique du CEA-DAPNIA de comprendre l'origine de la matière éjectée de façon répétée par un trou noir de la Galaxie.

La source GRS 1915+105 est un système constitué d’un trou noir avalant la matière de son étoile compagnon et qui est connue pour éjecter de la matière sporadiquement sous forme de jets à une vitesse proche de celle de la lumière. Le mécanisme et la source de l'émission de matière sont encore largement inconnus. En combinant sur plus de deux ans les données recueillies par les satellites INTEGRAL et RXTE et le radio-télescope Ryle, les scientifiques ont montré que l'éjection de matière est accompagnée par une soudaine émission radio qui trouve son origine dans le gaz chaud enveloppant le trou noir et non dans le disque de matière qui l'entoure. Les mesures indiquent également une claire relation entre l’intensité du signal radio et l'intervalle de temps qui sépare deux éruptions. Selon les chercheurs, durant cette période, le trou noir se nourrit de la substance de l’étoile compagnon et emmagasine de l’énergie. Ces travaux sont l’objet de deux articles à paraître dans la revue Astrophysical Journal.
 

 

Contact :  

Publications :

"Multiwavelength study of massive galaxies at z~2. I. Star formation and galaxy growth"
E. Daddi et al.; à paraitre dans la revue Astrophysical Journal 2007
pour une version électronique (voir arxiv:0705.2831 et fichier PDF- 960 Ko) 

"Multiwavelength study of massive galaxies at z~2. II. Widespread Compton thick AGN and the concurrent growth of black holes and bulges"
E. Daddi et al.; à paraitre dans la revue Astrophysical Journal 2007
pour une version électronique (voir arxiv:0705.2832 et fichier PDF- 460 Ko) 


pour en savoir plus

- "XX"


Notes :

[1] Microquasars : "Microquasar" désignent les sources .


Rédaction: C. Gouiffes, J. Rodriguez, J.M. Bonnet-Bidaud

 

Maj : 13/12/2007 (2326)

 

Retour en haut