Histoire
L'Astrophysique Spatiale au CEA

Voir l’invisible : petite histoire d’une grande conquête

Pendant plus de 2 000 ans, les astronomes ont été dans l’ignorance des lumières baignant le cosmos, excepté, bien sûr, de la lumière visible. Et pour cause : la plupart des rayonnements ne parviennent pas à franchir la barrière que leur oppose l’atmosphère. Dépasser cet obstacle supposait des instruments adaptés : d’abord des ballons puis des fusées et enfin des satellites.

L'Astrophysique Spatiale au CEA en vingt dates
voir l'Exposition : "50 ans d'Astrophysique au CEA"

 

 

"Dans les secrets de l'Univers" (Clefs CEA N°58, automne 2009)
Le 27 janvier 1959, face à la corniche des Maures, sur l’île du Levant qui appartient à la commune d’Hyères (Var), un événement se prépare qui va compter dans l’histoire de l’astrophysique française. En fin d’après-midi, dans le secret de la base navale, un mince trait lumineux s’élève dans le ciel avant de se perdre rapidement dans les nuages. S’agit-il d’un lancement pour expérimenter une arme destinée à la force de dissuasion nationale ? Rien de tel ! Mais un missile reconverti qui emporte, à plus de 100 kilomètres d’altitude, la première expérience française d’astrophysique spatiale issue des laboratoires du CEA.

Lire la suite... Voir_l-invisible.pdf

 

Maj : 17/12/2015 (3140)

 

Retour en haut