Oscillations d'une étoile de type Delta-Scuti   

imgUn groupe d’astronomes européens, auquel a participé Katrien Uytterhoeven [1] du Service d’Astrophysique du CEA-Irfu, vient de découvrir la présence d’oscillations similaires à celles observées dans le Soleil, à la surface d’étoiles de type Delta-Scuti., Environ deux fois plus massives que le Soleil, ces étoiles  possèdent une structure différente   de celui-ci. En particulier, leurs couches externes dites « convectives » où se forment les oscillations sont beaucoup moins importantes, occupant environ 1% du rayon de l’étoile contre 30% pour le Soleil. Pour la première fois, les scientifiques ont pu détecter et  mesurer ces oscillations dans l’étoile Delta-Scuti HD 187547 grâce aux données du satellite KEPLER, combinées à des observations au sol. Ces résultats confirment les prédictions théoriques faites depuis plus des dix ans.
Ces résultats qui vont permettre de tester les modèles de structure interne des étoiles sont publiés dans la revue Nature du 14 septembre 2011.

- voir le communiqué de la revue Nature
- voir aussi le communiqué de l’université de Vienne

[1] K. Uytterhoeven a aujourd’hui rejoint l’Institut d’Astrophysique des Canaries (Instituto de Astrofísica de Canarias (IAC), Canarias, Spain)

Publication:
“The excitation of solar-like oscillations in an delta Scuti star by efficient envelope convection”
V. Antoci, G. Handler, T. L. Campante, A. O. Thygesen, A. Moya, T., Kallinger, D. Stello, A. Grigahcene, H. Kjeldsen, T. R. Bedding, T. Lüftinger, J. Christensen-Dalsgaard, G. Catanzaro, A. Frasca, P. De Cat, K. Uytterhoeven, H. Bruntt, G. Houdek, D. W. Kurtz, P. Lenz, A. Kaiser, J. Van Cleve, C. Allen & B. D. Clarke. In: Nature, September 14, 2011.
DOI:10.1038/nature10389.

Paru dans la revue Nature, septembre 2011, Voir  arXiv:1109.4285.

Contact:
K. Uytterhoeven

C. Gouiffes, dépêche du 14/09/2011

 

Retour en haut