Forte variabilité d’un jet près d’un trou noir  

imgUne équipe internationale incluant un chercheur du laboratoire AIM/ Service d’Astrophysique du CEA-Irfu  vient d’observer une forte variabilité d’un jet de matière de la source GX339-4, un système binaire composé d’une étoile et d’un trou noir de six masses solaires. Généralement détecté dans les ondes radio, le jet a ici été capté dans le domaine de l’infrarouge, entre 3.6 et 22 microns, par le satellite de la Nasa Wise. Les observations ont permis de déterminer que le diamètre du jet était de 40000 km et que le champ magnétique, responsable de l’accélération des particules qui donnent naissance au rayonnement infrarouge, est de 1.5 Tesla, soit 30000 fois le champ magnétique terrestre. Les variations très intenses et rapides observées, quelques dizaines de secondes, sont attribuées à des instabilités dans le jet où rayon et champ magnétique varient sur ses échelles de temps similaires. Les données infrarouges permettent de zoomer le jet et d'accéder aux régions les plus internes, près du trou noir. Ces résultats sont publiés dans la revue The Astrophysical Journal, septembre 2011.

Publication:

"A variable mid-infrared synchrotron break associated with the compact jet in GX 339-4." P. Gandhi, A.W. Blain, D.M. Russell, P. Casella, J. Malzac, S. Corbel, P. D'Avanzo, F.W. Lewis, S. Markoff, M. Cadolle Bel, P. Goldoni, S. Wachter, D. Khangulyan and A. Mainzer.  Astrophysical Journal, septembre 2011. Voir  arXiv:1109.4143 pour accéder à l'article.

- voir également: Le communiqué du CNRS/INSU
                          Le communiqué de la Nasa sur le site du satellite Wise (en anglais)

Crédit image: NASA

Contact:
Stéphane Corbel

C. Gouiffes, dépêche du 20/09/2011

 

Retour en haut