Les TPC du détecteur proche de T2K
Les TPC du détecteur proche de T2K

Vue générale du détecteur proche ND280

 
 

Le DAPNIA contribue à l'électronique frontale et aux détecteurs "bulk" Micromégas pour les TPCs du détecteur proche.

Ces TPCs plongées dans un champ magnétique de 0.2T permettront d'atteindre une très bonne résolution spatiale (de l'ordre de 500µm) afin de mesurer la charge et l'impulsion des muons et électrons  issus des interactions de neutrinos avec une précision inférieure à 10% jusqu'à 1GeV.
Les TPCs permettront également aussi d'utiliser l'information de dE/dx pour l'identification des électrons et muons.

 

 

 
Les TPC du détecteur proche de T2K

Détecteur Micromegas pour la TPC de T2K

Le détecteur proche comprend 3 TPCs chacune munie de part et d'autre de plans de détecteurs Micromégas.
Chaque plan de détecteurs micromégas de la TPC est lu par des puces basées sur la technologie AFTER,  chacune dotée de 72 canaux (physiques) connectés aux pixels du détecteur micromégas. Les 1728 pixels de chaque plan micromégas sont  ainsi lus par une carte FEM (Front End Mezzanine) pilotant 6 cartes FECs (Front End Card) dotées chacune de 4 puces AFTER.  

 

Des tests très concluants de validation des performances des détecteurs micromégas ont été effectués au CERN avec des muons cosmiques en utilisant la cage de la TPC Harp en novembre 2005 (J. Bouchez et al., NIM A 574 (2007), 425-432).  

D'autres tests ont été réalisés récemment au CERN du 19 septembre au 3 octobre 2007,  à nouveau avec des muons cosmiques mais aussi un faisceau de protons. Ces tests ont permis de valider avec succès toute la chaîne de l'électronique front-end associée au détecteur micromégas, ainsi que les programmes d'acquisition et de reconstruction des données.

 

FEC.jpg

 

firsttrack_xy.jpg

 

beam_xy.jpg

 

Maj : 21/08/2017 (1692)

 

Retour en haut