Premières traces de particules dans protoDUNE-SP   

 

img

Le plus grand détecteur de neutrinos à argon liquide au monde – 800 tonnes d’argon liquide – a enregistré ses premières traces de particules au Cern (voir image ci-contre - Image : collaboration DUNE).

C’est le premier des deux grands prototypes en construction au Cern pour le détecteur lointain de l’expérience de détection de neutrinos DUNE (Deep Underground Neutrino Experiment) aux Etats-Unis. Ce prototype, dit « simple phase » (argon liquide seulement), dont la technologie a déjà été éprouvée, continuera de prendre des données en faisceau jusqu’à l’arrêt du faisceau en novembre 2018, puis en cosmiques.

Le deuxième prototype, dit « double phase » (argon liquide et gazeux), sur lequel les équipes de l’Irfu sont activement engagées, présente une technologie innovante, validée l’année dernière par les résultats du prototype de 25 t. Le prototype double phase, aussi de grande taille (700 tonnes), est en cours d’assemblage et verra ses premières traces cosmiques au début de l’année 2019.

A l'intérieur du cryostat protoDUNE-SP (Image: CERN)

 

 

 

 

 
N. Besson, dépêche du 20/09/2018

 

Retour en haut