La cryptographie et la sécurité concrète
D.Pointcheval (ENS, Paris)
Lundi 26/03/2007, 15:00
Bat 141, salle André Berthelot Masque obligatoire , CEA Paris-Saclay
La cryptographie est à la fois un art très ancien, et une science très jeune. Pour ce qui est de la sécurité concrète, les résultats sont très récents. Dans cet exposé, nous ferons un rappel historique pour présenter les évolutions des mécanismes cryptographiques. Mais la formalisation théorique des problèmes de sécurité à moins de 30 ans, avec l'avènement de la cryptographie asymétrique. Une recherche foisonnante a en effet trouvé ses racines au sein de la théorie de la complexité, qui a modélisé la sécurité, mais avec des analyses asymptotiques. Ces dernières années ont vu se développer la notion de « sécurité trouvée », qui s'attache à étudier la sécurité de schémas concrets et efficaces, tout en permettant une interprétation effective quant à la taille des paramètres à utiliser en fonction du niveau de sécurité souhaité. Nous retracerons ces différentes étapes, avec quelques exemples.

 

Retour en haut