Neurospin: l'IRM du cerveau à haut champ
Alexis Amadon
Lundi 12/02/2007, 15:00
Bat 141, salle André Berthelot Masque obligatoire , CEA Paris-Saclay
Avec l'émergence de nouvelles applications comme l'IRM fonctionnelle ou l'IRM de diffusion il y a moins de deux décennies, l'Imagerie par Résonance Magnétique Nucléaire est devenue un outil incontournable pour observer le cerveau in vivo, tant sur le plan fondamental que clinique. Complémentaire de l'Electro-Encéphalographie, de la Magnéto-Encéphalographie ou encore de la Tomographie par Emission de Positons, l'IRM reste la modalité offrant la meilleure résolution spatiale pour voir le cerveau penser. Et c'est en augmentant le champ magnétique statique de l'imageur que peut croître le rapport signal sur bruit des images, donc leur résolution. D'où la motivation de Neurospin, plate-forme d'imagerie du cerveau à haut champ magnétique, où sera mis en service d'ici 5 ans un imageur à 11.7 T pour l'homme. Une telle machine n'a encore jamais été réalisée et reste un défi technologique important auquel le DAPNIA apportera une contribution essentielle. Lors de ce séminaire, une présentation de Neurospin succédera à un mini-cours sur les bases de l'IRM et ses applications citées en guise d'introduction.

 

Retour en haut