Une nouvelle crise du spin?
Jean-Marc Le Goff
(SPP)
Lundi 14/04/2008, 15:00
Bat 141, salle André Berthelot Masque obligatoire , CEA Paris-Saclay
Le résultat de l'expérience EMC a été interprété comme une contribution quasi nulle du spin des quarks au spin du nucléon, déclenchant la « crise du spin » et beaucoup d'activités à la fois théoriques et expérimentales ; il s'agit encore maintenant de l'un des articles les plus cités en physique subatomique. Une réinterprétation de l'expérience a néanmoins permis de sortir de la crise, à condition que la contribution du spin des gluons soit forte. C'est cette sortie de crise qui est remise en cause par les mesures de COMPASS au CERN et de RHIC au BNL. Après une introduction pédagogique à la structure en spin du nucléon, nous présenterons les résultats de COMPASS dans ce domaine. Nous discuterons en particulier les nouvelles mesures de la polarisation des gluons rendues publiques fin mars ; la précision est fortement améliorée dans deux voies différentes.

 

Retour en haut