Modèle de matière noire et d'énergie noire basé sur la polarisation gravitationnelle
Luc Blanchet
(IAP)
Lundi 15/09/2008, 14:00
Bat 141, salle André Berthelot Masque obligatoire , CEA Paris-Saclay
La phénoménologie de la matière noire associée à ce qu'on appelle MOND (MOdified Newtonian Dynamics) peut s'interprêter naturellement en termes d'un mécanisme de "polarisation gravitationnelle" d'un milieu formé de moments dipolaires polarisables dans le champ de gravitation et qui constituerait la matière noire. Dans cette interprétation MOND n'apparaît pas comme une modification de la loi de la gravitation, mais comme un effet dû à une forme nouvelle de matière noire, dont la dynamique est différente de celle de la matière noire formée de particules super-symétriques. Nous proposons un modèle pour décrire la matière noire dipolaire basé sur un principe d'action en relativité générale. Nous montrons dans le cadre de ce modèle que (i) la phénoménologie MOND à l'échelle galactique est conséquence de l'effet de polarisation, (ii) le fluide de matière noire dipolaire est indistinguable de la matière noire standard au premier ordre de perturbations cosmologiques (et est donc consistent avec les fluctuations du CMB), (iii) la constante cosmologique doit être naturellement de l'ordre de grandeur du carré de l'accélération MOND en bon accord avec les observations.

 

Retour en haut