A la recherche des ondes gravitationnelles avec Virgo et LIGO
 
LAPP
Lundi 03/01/2011, 11:00
Bat 141, salle André Berthelot Masque obligatoire , CEA Paris-Saclay

Les expériences Virgo et LIGO ont pour but la détection des ondes
gravitationnelles émises entre 10 Hz et 10 kHz par des objets
astrophysiques massifs et compacts, tels que trous noirs et étoiles à
neutrons. Les deux collaborations ont signé un accord de coopération en
2007 afin de développer un réseau mondial d'interféromètres.  Des prises
de données communes ont eu lieu en 2007 puis de juillet 2009 à octobre 2010.
Les taux d'événements attendus étant trop faibles pour espérer une détection
rapide avec les détecteurs actuels, des améliorations techniques sont prévues
dans les prochaines années.  La sensibilité des détecteurs de deuxième
génération, Advanced Virgo et Advanced LIGO, devraient être meilleures
d'un facteur 10 par rapport à celles des  projets initiaux.

Je présenterai les sources attendues d'ondes gravitationnelles ainsi que l'état
actuel des détecteurs interférométriques et l'estimation de leur sensibilité.
Je montrerai ensuite les principaux résultats astrophysiques obtenus sur les données
communes de Virgo et LIGO puis les performances attendues avec les détecteurs de
deuxième génération à l'horizon 2015.

Contact : Fabrice COUDERC

 

Retour en haut