LISA : un observatoire spatial pour l'étude des ondes gravitationnelles
 
APC
Lundi 10/01/2011, 11:00
Bat 141, salle André Berthelot Masque obligatoire , CEA Paris-Saclay

Les ondes gravitationnelles sont émises par une grande variété de sources, couvrant un très large domaine de longueurs d'onde, provenant d'objets astrophysiques de différentes natures. Les détecteurs terrestres seront capables d'étudier des phénomènes de fréquences supérieures à quelques hertz. En deçà, les perturbations terrestres empêchent toute détection.
   Le projet spatial LISA vise à placer un détecteur interférométrique de très grande taille (5 millions de km !) en orbite héliocentrique afin de s'affranchir des bruits terrestres et observer des sources émettant entre 0,1 mHz et 1 Hz.
   Nous commencerons par décrire brièvement les sources observables et de leur intérêt scientifique. Ensuite nous présenterons le principe de fonctionnement de LISA et les défis technologiques qui doivent permettre de s'affranchir de toute perturbations autres que gravitationnelles et mesurer des variations de distances aussi faibles qu'un picomètre sur 5 millions de kilomètres... Enfin nous dirons quelques mots des méthodes d'analyse de données qui sont aujourd'hui envisagées.

Contact : Fabrice COUDERC

 

Retour en haut