RECHERCHE FONDAMENTALE POUR L’ENERGIE : QUEL ROLE PEUVENT JOUER LA DSM, L’IRFU, TOUT UN CHACUN ?
Jean-Luc Sida
Irfu / Service de physique des particules
Fri, Jan. 30th 2009, 10:30
Bât 709, p 220 (salle Godunov), CEA Saclay, Orme des Merisiers
Les besoins énergétiques humains ne cessent d'augmenter. Avec le rejet des gaz à effet de serre qu'ils entraînent aujourd'hui, nous avons fait entrer le système terrestre dans une nouvelle ère, l'anthropocène, première évolution de la planète due à une force géophysique d’origine animale. Je résumerai, dans un premier temps, les difficultés liées à l'évolution des besoins énergétiques en mettant en lumière les actions entreprises au niveau national et européen. Je vous présenterai ensuite la réflexion en cours à la DSM et les premières propositions de l'Irfu. Le but de cette rencontre est d'aller au-delà pour faire émerge d'autres idées. Nous ne répondrons aux besoins énergétiques de demain qu'avec des innovations de rupture dont nous avons les prémices dans nos recherches actuelles. Tous les chercheurs, ingénieurs, techniciens, quelque soit leur domaine de compétence, doivent se sentir aujourd'hui concernés. « Nous ne devons pas éteindre la lumière mais en inventer une nouvelle. » Transparents disponibles sur: http://irfu-i.cea.fr/Sap/Phocea/file.php?class=std&file=Seminaires/1981/energie.pdf
Contact : Pascale CHAVEGRAND

 

Info for Speakers »

 

Retour en haut