Le satellite SOHO

Fruit d'une collaboration entre la NASA et l'ESA, la sonde spatiale SOHO (Solar and Héliospheric Observatory) observe le soleil depuis 1996 à l'aide de 12 instruments complémentaires. Le Département d'Astrophysique, de Physique des Particules, de Physique Nucléaire et de l'Instrumentation associée (DAPN IA)  a participé à la construction de l'un d'entre eux, GOLF, pour étudier la sismologie solaire.
Le satellite SOHO a une hauteur de 3.65 m, une largeur de 3.65 m et pèse 610 kg. Il a été lancé de la station Cape Canaveral (USA), le 2 décembre 1995, par une fusée Atlas et placé sur une orbite en halo autour du point de Lagrange L1, à environ 1,5 millions de kilomètres de la Terre (soit plus de quatre fois la distance Terre-Lune) dans la direction du Soleil.

 

L'accident et le sauvetage de SOHO

Lors d'une opération de maintenance télé-commandée depuis le centre de la NAS,  le 25 juin 1998, la sonde SOHO s'est tournée selon une orientation telle que les panneaux solaires ne recevaient plus d'énergie de notre étoile. Le contact a été alors perdu. 
Le 23 juillet 1998, SOHO a été enfin localisé par le radio télescope d'Arecibo, à Porto Rico.Une fois le contact rétabli et les batteries rechargées, le dégel du carburant s'est achevé le 28 août. Ce n'est que le 16 septembre que SOHO a pu être réorienté vers le soleil et stabilisé.
Depuis le 25 septembre 1998, SOHO fonctionne à nouveau normalement. GOLF a repris ses observations le 8 octobre. Malgré six semaines d'hibernation à des températures de l'ordre de -40°C (les instruments n'avaient été conçus et testés qu'au-delà de 0° C), tous les instruments de SOHO semblent fonctionner de façon optimale.

 

Maj : 09/05/2001 (1374)

 

Retour en haut