29 avril 2022
Première image MIRI dans sa phase de test
Première image MIRI dans sa phase de test

Comparaison entre MIRI (à 7,7 microns, miroir de 6,5m de diamètre) et Spitzer (à 8,0 microns, mission 2003-2020, miroir de 85cm de diamètre). Le gain sur l'image du Webb est très visible grâce à son miroir primaire nettement plus grand et à ses détecteurs améliorés,
Spitzer: NASA/JPL-Caltech ; MIRI: NASA/ESA/CSA/STScI

Le 28 au soir, on pouvait lire sur le blog de la NASA: "C'est officiel, l'alignement du télescope spatial James Webb de la NASA est maintenant terminé"!

Dire que tous les instruments du télescope spatial James Webb sont parfaitement alignés, signifie que les optiques des intruments et du miroir primaire sont bien reglées. Les images sont déjà époustouflantes alors que la phase de réglage de tous les élements du télescope n'est pas encore terminée.

Pour ce test, le telescope Webb  a pointé vers une partie du Grand Nuage de Magellan fournissant un champ dense de centaines de milliers d'étoiles sur tous les capteurs des instruments. Les trois instruments d'imagerie de Webb sont NIRCam (images ci dessous à une longueur d'onde de 2 microns), NIRISS (image à 1,5 micron) et MIRI (image à 7,7 microns). MIRI détecte la lumière dans une plage d’énergie inférieure (ou longueur d'onde plus grande) à celle des autres instruments, révélant l'émission des nuages interstellaires ainsi que la lumière des étoiles. 

Ces images sont utilisées pour évaluer la netteté de l'image, mais aussi pour mesurer et étalonner avec précision les distorsions subtiles de l'image et les alignements entre les capteurs de l'instrument dans le cadre du processus d'étalonnage global de l'instrument Webb.

 

Les tailles et les positions des images présentées dans la figure ci dessous illustrent la disposition relative de chacun des instruments de Webb dans le plan focal du télescope, chacun pointant vers une partie du ciel légèrement décalée par rapport à une autre.


Credit: NASA/STScI

 

Séquences émotions!

Sur cette actualité du CEA, revivez les émotions de Pierre-Olivier Lagage découvrant cette première image de MIRI

et sur ce lien du site jwst.fr le témoignage poignant de Christophe Cossou lors de la première acquisition de MIRI depuis la salle du MOC (Mission Operations Center) à Baltimore.

 

Dans les prochains mois, les scientifiques vont continuer à caractériser les instruments et la stabilité de toute l'optique du télescope. Dans quelques mois, ca sera le début de l'exploitation scientifique par le Webb de l'Univers en infra rouge qui s'annonce très prometteuse...

 

en savoir plus:

comparaison JWST/Spitzer: ESA - MIRI’s sharper view hints at new possibilities for science 

 
#5016 - Màj : 10/05/2022

 

Retour en haut