Réunion des Etats Généraux sur l'Explosion des Supernovae  
imgDepuis qu'en 1939 Baade et Zwicky ont suggéré que les supernovae tirent leur énergie de l'effondrement d'une étoile massive en étoile à neutrons, comprendre dans les détails comment ce mécanisme fonctionne est une des plus grandes difficultés à laquelle se heurtent les théoriciens. Trois mécanismes sont envisageables: la revitalisation du choc par l'énergie déposée par les neutrinos, des oscillations de l'étoile à neutrons donnant naissance à des ondes acoustiques, ou des phénomènes rotationnels magnétohydrodynamiques. Les simulations, aux résultats parfois contradictoires, des deux premiers mécanismes ont fortement bénéficié de la découverte récente d'une instabilité hydrodynamique qui se développe pendant la première seconde de l'explosion. C'est pour faire le point sur ces questions qu'à l'invitation de Thierry Foglizzo du SAp et de Thomas Janka du MPA, Munich, une conférence a réuni à l'Institut Henri Poincaré de Paris, du 30 juin au 11 juillet dernier, les principaux acteurs de cette recherche. Les différentes équipes concernées (américaines, japonaises, allemande, suisse et française), ont eu le loisir d'exposer et de discuter leurs résultats les plus récents pendant 2 semaines.
Les exposés et les débats sont disponibles en ligne. En effet, et c'est une "première" pour le SAp, ces comptes-rendus incluent des films vidéo des séances (format mp4).

http://irfu.cea.fr/Sap/Phocea/Vie_des_la ...

C. Gouiffes, dépêche du 25/07/2008

 

Retour en haut