XMM-Newton, deux décades d’observation de L’Univers en rayons X et publication d’un nouveau catalogue de sources  

img

Le 10 décembre 1999, le satellite de l’Agence spatiale européenne XMM-Newton était lancé à bord d’une fusée Ariane 5 depuis la base de Kourou. Depuis cette date, cet observatoire explore le rayonnement X des sources célestes aussi variées que les objets du système solaire, les exoplanètes, les astres compacts comme les étoiles à neutron ou les trous noirs galactiques. A des échelles plus importantes, il sonde les noyaux actifs de galaxies, le gaz chaud situé dans les amas de galaxies ou les grandes structures de l’Univers. Initialement prévu pour fonctionner 10 ans, XMM-Newton continue après deux décades de livrer une moisson de données de premier plan et ce encore pour plusieurs années souhaitent les scientifiques. Ceci permettra d’assurer la liaison avec la prochaine grande mission du rayonnement X de l’ESA, l’observatoire Athena, prévu pour être lancé en 2031.

Le département d’Astrophysique du CEA-Irfu de Paris-Saclay a participé à la réalisation de la caméra EPIC, le principal instrument d'XMM-Newton et a été très impliqué dans le centre d’analyse scientifique des données (SSC). Les scientifiques s’intéressent à des thèmes tels que le sondage de l’Univers profond, les amas de galaxie, le centre de la Galaxie, les vestiges de supernova, les systèmes binaires X contenant un trou noir stellaire ou les étoiles à neutron fortement magnétisés (voir ici une liste non exhaustive des recherches utilisant le satellite XMM-Newton menées au DAp).

A l’occasion de cet anniversaire, l’ESA publie informations, images et vidéos à partir du site dédié: XMM-NEWTON 20th ANNIVERSARY . Parallèlement, une conférence scientifique  est organisée l'ESA à l’occasion de cette célébration.

A l’occasion de cet anniversaire et preuve de la vitalité de l’observatoire, un nouveau catalogue de sources, 4XMM – le quatrième de la série -  vient d’être mis à disposition de la communauté scientifique par le SSC, le centre d’analyse scientifique des données, consortium européen placé sous la responsabilité du laboratoire IRAP à Toulouse (responsable N. Webb). Le nouveau catalogue, qui comporte deux versions (4XMMM-DR9 et 4XMMM-DR9s) s’appuie sur le retraitement de toutes les données et bénéficie des améliorations des logiciels d’analyse. Le catalogue de sources 4XMMM-DR9 résulte de l’analyse de l’ensemble des données recueillies par l’observatoire XMM-Newton depuis son lancement et inclut aujourd’hui 550124 objets célestes. Le catalogue complémentaire, 4XMM-DR9s, a été créé à partir d'observations se recouvrant spatialement.
La contribution du DAp dans la réalisation de ce nouveau catalogue a consisté dans :
-    la fourniture des logiciels d’analyse des données de l’instrument EPIC-MOS
-    la participation à la vérification visuelle des sources détectées
-    Le contrôle de qualité : recherche de régions du détecteur où on trouve trop de sources

 Pour en savoir plus, Voir le communiqué de presse de L’IRAP

Voir également :

Le XMM-Newton Survey Science Centre (accès aux catalogues)
Le site XMM-Newton du Département d'Astrophysique
Le site XMM-Newton de l'ESA

C. Gouiffes, dépêche du 10/12/2019

 

Retour en haut