La distribution de matière noire dans les systèmes astrophysiques par leurs mouvements internes
Gary Mamon
Institut d'Astrophysique de Paris
Lundi 14/03/2011, 14:00
Bat 141, salle André Berthelot Masque obligatoire , CEA Paris-Saclay

La mesure de la distribution radiale de matière noire dans les structures astrophysiques est fondamentale à plusieurs titres : 1) elle permet de vérifier les prédictions des simulations cosmologiques sans gaz dans le cadre LambdaCDM et de quantifier les effets encore tres débattus du gaz dissipatif sur ces profils, et 2) elle sert de référence aux mesures et modèles des traceurs astronomiques (étoiles, gaz, poussières). Dans cet exposé, je décrirai les différentes techniques de mesure de ces profils à partir des mouvements internes des structures (montrant ainsi comment la mesure de la masse du Soleil entreprise par Newton est devenue plus complexe pour les structures astronomiques). Ces méthodes apportent gratuitement la variation radiale de l'anisotropie des vitesses (reliée aux formes des orbites). Je présenterai les résultats obtenus par cette classe de mesures pour les galaxies, groupes et amas de galaxies, en particulier sur la normalisation, concentration, et pente interne de la distribution de matière noire, et les mesures de l'anisotropie des vitesses. Je comparerai brièvement aux mesures obtenues par l'analyse du gaz intergalactique chaud émettant en rayons X et par les effets de courbure de l'espace-temps (lentilles gravitationnelles).

Contact : Eric ARMENGAUD

 

Retour en haut